Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  LG Merlini le Mar 9 Fév 2010 - 19:23

Chers caméraclosistes,

Voici les commentaires de Roland Lacourbe à propos d'un article assez récent qui traite de notre sujet favori :
" L'ultime " liste des meilleurs récits de chambres closes.
Et n'hésitez pas à lui faire part de vos impressions !
Criminellement vôtre,
LG Merlini


50 HOWDUNITS

The Ultimate Locked-Room Library

by Jonathan Scott.




Dans le numéro de novembre 2009 du magazine anglais « Book and Magazine Collector », a été publié un article signé Jonathan Scott qui propose “l’ultime” liste des meilleurs romans de chambres closes et de crimes impossibles. Ce magazine est avant tout destiné aux collectionneurs éclairés (et acharnés) et, en conséquence, donne les cotes des ouvrages dans leurs différentes éditions. Toutefois, on pourra juger cette démarche effectuée par un seul chercheur un peu présomptueuse, tout choix de ce genre étant par nature très subjectif.

Il nous a toutefois paru intéressant d’en faire bénéficier les amateurs et connaisseurs français tant il est révélateur des valeurs défendues par les anglo-saxons en la matière. Voici donc cette liste présentée dans l’ordre chronologique, étant entendu que chaque auteur ne peut avoir qu’un seul titre cité (John Dickson Carr, entre autres, se serait taillé la part du lion et aurait sans aucun doute raflé plus de dix places…), et que la part francophone est plus que limitée : deux auteurs français seulement — des “pointures” telles que Pierre Boileau, Thomas Narcejac n’étant que très peu traduits, et d’autres comme Jean Alessandrini, J.Barine, Gaston Boca, René Réouven, Noël Vindry ou Marcel Lanteaume, complètement inconnus en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Il faut toutefois saluer la présence, en fin de liste, de notre cher Paul Halter national, traduit, par ailleurs et entre autres, en italien, en roumain, en russe, en japonais, en chinois, en coréen, mais dont seule une anthologie de nouvelles a été publiée en anglais !

Le nombre affiché devant le titre n’indique pas un rang de valeur mais le simple ordre chronologique. Les commentaires qui suivent proviennent de plusieurs “caméraclosistes” : le new-yorkais John Pugmire, traducteur de Paul Halter, les spécialistes belges Vincent Bourgeois, Philippe Fooz et Michel Soupart, auteurs de l’indispensable CHAMBRES CLOSES, CRIMES IMPOSSIBLES (Livres sur Sambre, 1997) et le signataire de ces lignes.

1 • THE MURDERS IN THE RUE MORGUE (Double Assassinat dans la Rue Morgue,
1845), d’Edgar Allan Poe.
2 • THE BIG BOW MYSTERY (Le Mystère de Big Bow, 1892), d’Israel Zangwill.
3 • LE MYSTÈRE DE LA CHAMBRE JAUNE (1908), de Gaston Leroux.
4 • THE THINKING MACHINE (Les Enquêtes de la Machine à Penser, 1907),
de Jacques Futrelle.
5 • THE DOOMDORF MYSTERY (Le Mystère Doomdorf, 1918) dans UNCLE
ABNER, MASTER OF MYSTERIES de Melville Davisson Post.
6 • THE GREY ROOM (1921), d’Eden Philpotts.
7 • THE INCREDULITY OF FATHER BROWN (L’Incrédulité du Père Brown, 1926),
de G. K. Chesterton.
8 • INTO THIN AIR (Le Spectre de Salem, 1928), de Horatio Winslow & Leslie Quirk.
9 • THE DEATH OF LAURENCE VINING (La Mort de Laurence Vining, 1929),
d’Alan Thomas.
10 • RYNOX (Rynox, 1930), de Philip MacDonald.
11 • SUDDEN DEATH (Mort Subite ou Le Double Mystère de Frayle, 1932),
de Freeman Wills Crofts.
12 • THE DEVIL DRIVES (Le Diable Mène la Danse, 1932), de Virgil Markham.
13 • HAVE HIS CARCASE (Lord Peter et le Mort du 18 Juin ou Le Mort de la Falaise,
1932), de Dorothy L. Sayers.
14 • SIX WERE TO DIE (1932), de James Ronald.
15 • DARKNESS AT PEMBERLEY (1932), de T. H. White.
16 • THE KENNEL MURDER CASE (Le Chien Mort ou L’Affaire du Scotch-Terrier,
1933), de S. S. Van Dine.
17 • THE BOAT RACE MURDER (1933), de R. E. Swartwout.
18 • THE CHINESE ORANGE MYSTERY (Le Mystérieux Monsieur X
ou L’Orange de Chine, 1934), d’Ellery Queen.
19 • THE THREE COFFINS (Trois Cercueils se Refermeront, 1935),
de John Dickson Carr.
20 • OBELISTS FLY HIGH (Le Drame de la Carlingue, 1935), de C. Daly King.
21 • ABOUT THE MURDER OF A STARTLED LADY (La Femme Qui Prit Peur,
1935), d’Anthony Abbot.
22 • CASE FOR THREE DETECTIVES (Trois Détectives, 1936), de Leo Bruce.
23 • DEAD MAN CONTROL (Le Contrôle de l’Homme Mort, 1936), de Helen Reilly.
24 • THE MALINSAY MASSACRE (Le Massacre de Malinsay, 1938),
de Dennis Wheatley.
25 • INVISIBLE WEAPONS (1938), de John Rhode.
26 • DEATH FROM A TOP HAT (Miracles à Vendre, 1938), de Clayton Rawson.
27 • MURDER FOR CHRISTMAS (Le Noël d’Hercule Poirot, 1938),
d’Agatha Christie.
28 • NINE TIMES NINE (La Malédiction des Neuf Fois Neuf, 1940),
de H. H. Holmes (Anthony Boucher).
29 • RIM OF THE PIT (Au Seuil de l’Abîme, 1944), de Hake Talbot.
30 • SEALED-ROOM MURDER (1941), de Rupert Penny.
31 • THE CROOKED WREATH / SUDDENLY AT HIS RESIDENCE
(Subitement Décédé, 1946), de Christianna Brand.
32 • THE MOVING TOYSHOP (1946), d’Edmund Crispin.
33 • BODIES IN A BOOKSHOP (1946), de R. T. Campbell.
34 • WILDERS WALK AWAY (1948), de Herbert Brean.
35 • THE TATOO MURDER CASE (1948), d’Akimitsu Takagi.
36 • THROUGH A GLASS DARKLY (Le Miroir Obscur, 1950), de Helen McCloy.
37 • DEATH HAS MANY DOORS (La Mort a ses Entrées, 1951), de Fredric Brown.
38 • THE WOMAN IN THE WARDROBE (1951), de Peter Antony.
39 • WHISTLE UP THE DEVIL ! (Appelez le Diable !, 1953), de Derek Smith.
40 • DEATH OF A FOOL / OFF WITH HIS HEAD (1956), de Ngaio Marsh.
41 • TOO MANY MAGICIANS (Trop de Magiciens, 1967), de Randall Garrett.
42 • DER SLUTNA RUMMET (La Chambre Close, 1972), de Maj Sjowall
& Per Wahlöö.
43 • THE POISON ORACLE (L’Oracle Empoisonné, 1974), de Peter Dickinson.
44 • HOODWINK (L’Arnaque est Mon Métier, 1981), de Bill Pronzini.
45 • BLACK AURA (L’Aura Maléfique, 1974), de John Sladek.
46 • THE LONG DARK TEA-TIME OF THE SOUL (1988), de Douglas Adams.
47 • THE NIGHTINGALE GALLERY (La Gallerie du Rossignol, 1991),
de Paul Harding.
48 • DIAGNOSIS : IMPOSSIBLE (1996), d’Edward D. Hoch (1).
49 • THE ACT OF ROGER MURGATROYD (2006), de Gilbert Adair.
50 • LA NUIT DU LOUP (The Night of the Wolf, 2006), de Paul Halter.

_______________________
(1) Il s’agit d’un recueil contenant les douze premières enquêtes du Dr Sam Hawthorne du regretté Edward D. Hoch.

*




COMMENTAIRES


1/ Tout d’abord, certains titres inconnus de la majorité des aficionados sont cités ici pour la première fois. C’est le cas de THE GREY ROOM (1921) — Michel Soupart qui semble être le seul à l’avoir lu le juge “insipide” —, THE BOAT RACE MURDER (1933), INVISIBLE WEAPONS (1938), BODIES IN A BOOKSHOP (1946), DEATH OF A FOOL / OFF WITH HIS HEAD (1956) — John Pugmire qui connaît le livre juge qu’il a sa place ici —, THE LONG DARK TEA-TIME OF THE SOUL (1988). Seul le grand maître Robert Adey avait rendu compte de certains d’entre eux dans son indispensable bibliographie LOCKED ROOM MURDERS : THE GREY ROOM, qu’il n’apprécie guère et dont la solution est complètement démodée ; THE BOAT RACE MURDER ; INVISIBLE WEAPONS assez bien considéré par lui, bien qu’il reconnaisse n’être pas un amateur inconditionnel de John Rhode ; DEATH OF A FOOL (1956), « l’un des rares Alleyn non traduits… crétins d’éditeurs ! » (Philippe Fooz). Quant à THE LONG DARK TEA-TIME OF THE SOUL (1988), John Pugmire nous révèle qu’il s’agit d’une “farce” concoctée par Douglas Adams, l’auteur de l’ovni littéraire devenu livre culte LE GUIDE DU VOYAGEUR GALACTIQUE (The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy).

2/ On note l’apparition de certains titres qui ne sont toujours pas publiés chez nous et dont j’ai eu, en d’autres temps, l’occasion de vanter les qualités. C’est le cas, notamment de SIX WERE TO DIE (1932) de James Ronald, de THE MOVING TOYSHOP (1946) d’Edmund Crispin, de WILDERS WALK AWAY (1948) de Herbert Brean, de THE WOMAN IN THE WARDROBE (1951) de Peter Antony, qui sont tous, pour moi, des “quatre étoiles”, et que je tente vainement de faire traduire et éditer en France depuis plusieurs années. Michel Soupart partage mon appréciation pour deux au moins d’entre eux, THE MOVING TOYSHOP et THE WOMAN IN THE WARDROBE.
Mais je ne désespère pas : après la parution, cette année, de TOKYO ZODIAC MURDERS de Soji Shimada, THE TATOO MURDER CASE (1948) d’Akimitsu Takagi, par exemple, a toutes les chances d’être publié dans le courant de l’année 2011… Un certain temps aussi que j’essaie de faire rééditer LA FEMME QUI PRIT PEUR (1935) d’Anthony Abbot qui mériterait amplement une redécouverte, et dont je conseille chaudement la lecture à tous les amateurs d’insolite ! On peut le trouver sur Internet pour un prix raisonnable…

3/ Quelques titres dont on ne parlait guère il y a quelques années, et bien que relativement anciens pour deux d’entre eux, commencent à acquérir une certaine notoriété. C’est le cas de DARKNESS AT PEMBERLEY (1932) de T. H. White qui est un habile mélange d’énigme et de suspense. Sa particularité est de résoudre le problème de chambre close (assez astucieux) dès le cinquième chapitre, le reste du livre étant consacré au duel entre le policier — qui a démissionné — et le meurtrier qu’il a démasqué et qui est un véritable génie du Mal et le poursuit de sa haine. Le cas aussi de SEALED-ROOM MURDER (1941) de Rupert Penny qui est d’une lecture un peu rébarbative car purement “technique” dans l’exposé du problème posé — l’auteur aura besoin de pas moins de… cinq plans et deux dessins pour expliquer le modus operandi du crime : un record ! —, mais qui s’avère une curiosité sous cet aspect (avec un “défi au lecteur”). Michel Soupart est également de mon avis en soulignant, lui aussi, que le roman se distingue seulement « par le nombre de schémas nécessaires pour expliquer un modus operandi délirant ». Le cas enfin de THE ACT OF ROGER MURGATROYD (2006) de Gilbert Adair, qui est avant tout un livre pour connaisseurs du roman policier classique en même temps qu’une très élégante variation sur l’astuce narrative du MEURTRE DE ROGER ACKROYD d’Agatha Christie. John Pugmire, pour sa part, n’aime pas le livre, une soi-disant parodie motivée, je le cite : « … non par l’amour du genre, mais par le dédain sinon la haine ».

4/ Certains autres titres suscitent plusieurs réticences :

• LE CHIEN MORT (1933) qui est pour moi l’un des plus mauvais livres de Van Dine. Ou alors c’est la traduction, exécrable, qui en détruit les qualités, car John Pugmire l’apprécie davantage que L’ASSASINAT DU CANARI (The Canary Murder Case, 1927) trop souvent cité à propos de Van Dine… Michael Soupart a un avis plus nuancé et défend la présence dans cette liste de ce CHIEN MORT « qui, malgré une traduction boiteuse (mais c’est le cas de quasi tous les romans de genre traduits à l’époque) contient un beau problème et une ambiance plus pesante que celle de L’ASSASSINAT DU CANARI par exemple, mais peut-être suis-je influencé par le film de Michael Curtiz dont la mise en scène mérite tous les éloges. » Là, tout à fait d’accord : je recommande à tous les amateurs la vision du film sorti chez Bach Films en 2007 qui est vendu à un prix dérisoire (7 euros neuf, et moins encore d’occasion !) et qui s’appelle précisément LE MYSTÈRE DE LA CHAMBRE CLOSE. Philippe Fooz, pour sa part, préfère mille fois LE FOU DES ÉCHECS (The Bishop Murder Case, 1929) et L’AFFAIRE DU SCARABÉE (The Scarab Murder Case, 1930).

• Le même Philippe Fooz s’étonne de la présence du DRAME DE LA CARLINGUE (1935) de Daly King, qui n’est pas, a priori, une chambre close : « D’accord pour SYMPHONIE EN CRIME MAJEUR (Careless Corpse, 1937), mais pas ce titre là (que j’aime beaucoup au demeurant) ». Avis partagé par Michel Soupart : « Je ne suis pas persuadé que le roman de C. Daly King est un problème de chambre close ou impossible. C’est plutôt un crime “en vase clos”. »

• Philippe Fooz, toujours lui, aurait préféré voir mentionner LE BRAS DROIT DU BOURREAU (The Hangman’s Handyman, 1942) plutôt que AU SEUIL DE L’ABÎME (1944) de Hake Talbot « qui démérite par son côté touffu… » Point de vue que je ne suis pas loin de partager, mais AU SEUIL DE L’ABÎME est quand même unique en son genre !

• En outre, Michel Soupart n’aurait pas retenu LORD PETER ET LE MORT DU 18 JUIN, “trop bavard”, ni L’ORACLE EMPOISONNÉ “au problème trop faible”.

• LE MIROIR OBSCUR (1950) de Helen McCloy, dont la nouvelle est bien meilleure que le roman. Philippe Fooz continuera de « … défendre (until death…) le roman de Helen McCloy, tout en reconnaissant d’indéniables qualités à la nouvelle. » Quant à John Pugmire, il trouve Mr. SPLITFOOT « nettement supérieur »

• Tout le monde est d’accord pour dire que LA CHAMBRE CLOSE (1972) de Maj Sjowall & Per Wahlöö n’a pas sa place ici. C’est un roman sociologique, si l’on veut, ou un roman noir, peut-être, mais tout sauf un roman d’énigme avec une solution « d’une incroyable banalité » (John Pugmire). Philippe Fooz surenchérit : « Je m’insurge de la présence dans cette liste de [ce titre] qui n’a aucune qualité pour avoir mérité sa sélection (critères CCCI s’entend…) »

• Enfin, tout comme John Pugmire et Philippe Fooz, j’aurais préféré voir figurer L’INVISIBLE MONSIEUR LEVERT (Invisible Green, 1977) de John Sladek plutôt que L’AURA MALÉFIQUE (1974).

• John Pugmire estime que le choix de MORT DE JEZEBEL (Death of Jezebel, 1948) aurait été plus judicieux que celui de SUBITEMENT DÉCÉDÉ (1946) de Christianna Brand. Là, le lecteur français a du mal à apprécier, car la traduction de ce dernier livre détruit tout le charme et toutes les qualités du livre ; John Pugmire en convient lui-même : la traductrice (Perrine Vernay) a “failli comprendre” la solution, dit-il. Remarque similaire de Philippe Fooz : « Ce cas “Christianna Brand” n’est pas défendable : je considère les deux romans comme tout à fait dispensables, mais j’accorde des circonstances atténuantes compte tenu, effectivement, des mauvaises traductions… Toutefois, j’aime bien TOUR DE FORCE (Tour de Force, 1955)… »

5/ La reconnaissance tardive mais “officielle” enfin de quelques romans — pas toujours bien accueillis par les lecteurs français — comme LE SPECTRE DE SALEM (1928), LA MORT DE LAURENCE VINING (1929), LE CONTRÔLE DE L’HOMME MORT (1936) — un bémol de Philippe Fooz pour ce dernier titre —, LA MALÉDICTION DES NEUF FOIS NEUF (1940), AU SEUIL DE L’ABÎME (1944) et APPELEZ LE DIABLE ! (1953).

6/ Enfin, abstraction faite des auteurs français, la majorité d’entre nous déplore l’absence de certains noms qui auraient pu aisément prendre la place des quelques inconnus cités plus haut… Entre autres, Isaac Asimov pour LES CAVERNES D’ACIER (The Caves of Steel, 1954), Richard Forrest pour HANTISE (A Child’s Garden of Death, 1975), Peter Lovesey pour UN FLIC ET DES LIMIERS (Bloodhounds, 1996). Sans parler de Joel Townsley Rogers pour JEU DE MASSACRE (The Red Right Hand, 1945) ! Ni de l’omission quasiment scandaleuse de Joseph Commings , auteur spécialisé dans la nouvelle, certes, mais dont un recueil mettant en scène son inoubliable Sénateur Banner, BANNER DEADLINES, a été publié par Crippen & Landru (Norfolk, Virginie) en 2004… Michel Soupart insiste sur JEU DE MASSACRE et les enquêtes du Sénateur Banner. Quant à Philippe Fooz, il regrette « l’absence, dans la liste de Beynard Kendrick, que nous ne connaissons que par L’ARAIGNÉE DE FER (The Iron Spider, 1936) et dont l’œuvre reste scandaleusement inédite en France » et s’étonne « que l’on n’ait pas inclus UN DRÔLE DE CORPS (What a Body !, 1949) d’Alan Green (…) » qu’il trouve « tout à fait remarquable ».
À vous d’apporter votre pierre à l’édifice en nous faisant part, à votre tour, de vos commentaires.

Roland Lacourbe.

LG Merlini

Messages : 10
Date d'inscription : 09/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  hélène le Mer 10 Fév 2010 - 20:40

Mais je ne désespère pas : après la parution, cette année, de TOKYO ZODIAC MURDERS de Soji Shimada, j’ai trouvé une chronique dans le Net qui en dit le plus grand bien (à noter que le chroniqueur a trouvé ardu la rédac de la solution)
THE TATOO MURDER CASE (1948) d’Akimitsu Takagi, par exemple, a toutes les chances d’être publié dans le courant de l’année 2011… Un certain temps aussi que j’essaie de faire rééditer LA FEMME QUI PRIT PEUR (1935) d’Anthony Abbot qui mériterait amplement une redécouverte, et dont je conseille chaudement la lecture à tous les amateurs d’insolite ! On peut le trouver sur Internet pour un prix raisonnable… OK

4/ Certains autres titres suscitent plusieurs réticences :

• Philippe Fooz, pour sa part, préfère mille fois LE FOU DES ÉCHECS (The Bishop Murder Case, 1929) Je ne connais pas les autres titres, de Van Dine, j’ai lu LE FOU DES ECHECS et j’ai été scotchée.

• Philippe Fooz, toujours lui, aurait préféré voir mentionner LE BRAS DROIT DU BOURREAU (The Hangman’s Handyman, 1942) plutôt que AU SEUIL DE L’ABÎME (1944) de Hake Talbot « qui démérite par son côté touffu… » Point de vue que je ne suis pas loin de partager, mais AU SEUIL DE L’ABÎME est quand même unique en son genre ! J’ai lu les deux, j’ai vite décroché dans LE BRAS DROIT DU BOURREAU, AU SEUIL DE L’ABIME a été plus prenant, plus « original ».

• En outre, Michel Soupart n’aurait pas retenu L’ORACLE EMPOISONNÉ “au problème trop faible”. Je suis d’accord, mais il y a une certaine originalité dans ce roman : l’atypie de l’enquêteur, le contexte… ; c’est vrai que, dans l’ensemble, cela ne suffit pas.

• LE MIROIR OBSCUR (1950) de Helen McCloy, dont la nouvelle est bien meilleure que le roman. Philippe Fooz continuera de « … défendre (until death…) le roman de Helen McCloy, tout en reconnaissant d’indéniables qualités à la nouvelle. » Quant à John Pugmire, il trouve Mr. SPLITFOOT « nettement supérieur »… J’ai lu les deux et je préfère aussi la nouvelle.

• Tout le monde est d’accord pour dire que LA CHAMBRE CLOSE (1972) de Maj Sjowall & Per Wahlöö n’a pas sa place ici. C’est un roman sociologique, si l’on veut, ou un roman noir, peut-être, mais tout sauf un roman d’énigme avec une solution « d’une incroyable banalité » (John Pugmire). Philippe Fooz surenchérit : « Je m’insurge de la présence dans cette liste de [ce titre] qui n’a aucune qualité pour avoir mérité sa sélection (critères CCCI s’entend…) » Tout à fait d’accord

• Enfin, tout comme John Pugmire et Philippe Fooz, j’aurais préféré voir figurer L’INVISIBLE MONSIEUR LEVERT (Invisible Green, 1977) de John Sladek plutôt que L’AURA MALÉFIQUE (1974). Oh que oui ! Certes l’Aura maléfique propose trois énigmes mais l’ensemble est moins cohérent que l’invisible M. Levert

6/ Enfin, abstraction faite des auteurs français, la majorité d’entre nous déplore l’absence de certains noms qui auraient pu aisément prendre la place des quelques inconnus cités plus haut… Entre autres, Isaac Asimov pour LES CAVERNES D’ACIER (The Caves of Steel, 1954), Et comment… Peter Lovesey pour UN FLIC ET DES LIMIERS (Bloodhounds, 1996). … Idem Ni de l’omission quasiment scandaleuse de Joseph Commings , auteur spécialisé dans la nouvelle, certes, mais dont un recueil mettant en scène son inoubliable Sénateur Banner, Encore plus idem

Je m’étonne que sur l’oeuvre de Paul Halter, il n’ait été retenu qu’une nouvelle (je reconnais ne pas l’avoir lue mais je pense que d’autres romans méritaient d’y figurer), c’est pourquoi sur quels critères, tous ces titres ont-ils été sélectionnés ? Qu’est-ce qui va différencier, par exemple pour le cas de John Sladeck, le fait que ce soit l’Aura maléfique qui ait été retenue et non l’Invisible M. Levert ? Enfin, l’absence de J. Commings est effectivement à déplorer.

Dans l’ensemble, cette liste me paraît reprendre celle élaborée dans Mystère à huis clos, tout en ayant occulté certains ouvrages référencés, l’on ne sait pour quelles raisons – littéraires s’entend.

Ensuite, la baptiser « l’ultime » me paraît un peu fort, mais, compte tenu de l’ancienneté des ouvrages listés (3/4 de la liste), et l’on peut penser que l’optique collection n’est pas étrangère à son élaboration. Ainsi, que vaut la cote d’Asimov en J’ai Lu ou de Lovesey, chez Le Masque ? Pour info, j’ai payé 2€ « C’est du délire » de F. Neuman en Série Noire.
Pour moi, cette liste n’a qu’une valeur marchande, ce qui est bien regrettable

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  johnwatson le Jeu 11 Fév 2010 - 9:49

Pour moi, cette liste n’a qu’une valeur marchande, ce qui est bien regrettable

Plus qu'une valeur "marchande", cette liste me parait surtout avoir une valeur "historique" sûrement teintée de beaucoup de nostalgie. Il faut attendre le n°38 pour trouver un bouquin postérieur à 1950 Exclamation Bien pire, les 28 premiers sont tous antérieurs à 1940 Exclamation
Sur cette liste "ultime" ( Question ), j'ai lu 27 ouvrages, et j'en déconseillerais une bonne partie : La machine à penser, Rynox, Le Sayers, Le contrôle de l'homme mort, Appelez le diable, L'arnaque est mon métier......
Et j'ai été déçu par Le spectre de Salem, Le diable mène la danse, ou La mort de Laurence Vining....
Bien d'accord sur L'oracle empoisonné, très bon bouquin mais pas un mecc.
Quant à Un drôle de corps, il n'avait effectivement pas sa place dans cette liste.
On peut également regretter, sans chauvinisme aucun, l'absence des français Boileau, Vindry, Lanteaume et Gensoul....
avatar
johnwatson

Messages : 213
Date d'inscription : 30/05/2008
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  carterdickson le Ven 12 Fév 2010 - 12:32

"j'en déconseillerais une bonne partie : ...Appelez le diable......"

Personnellement, j'avais trouvé ce bouquin excellent, le problème de "chambre close" particulièrement astucieux et l'ambiance prenante.
Seule la traduction laissait à désirer.
Il paraît que Derek Smith aurait "commis" un autre ouvrage du même acabit mais jamais traduit...
avatar
carterdickson

Messages : 237
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  johnwatson le Ven 12 Fév 2010 - 15:57

Dans "99 chambres closes", Lacourbe dit que c'est son seul bouquin édité, mais il parle également de deux manuscrits....
avatar
johnwatson

Messages : 213
Date d'inscription : 30/05/2008
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Ven 12 Fév 2010 - 16:52

Tous ces titres qui sont à découvrir font encore une fois regretter l'absence d'une collection "crimes impossibles" Sad
Quelqu'un avait parlé d'un éditeur intéressé. C'est resté lettre morte.
Dommage.
Il faut espérer que Tokyo Zodiac Murders soit un succès pour encourager Rivages à continuer.

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Ven 12 Fév 2010 - 17:53

En lisant l'intervention de Roland Lacourbe je réalise que j'avais acheté (et jamais lu !) le tome 1 de l'intégrale du Masque consacré à Van Dine qui comporte L'assassinat du canari. Si c'est un mecc je le lirai après Tokyo Zodiac Murders !

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  carterdickson le Ven 12 Fév 2010 - 18:24

C'est une chambre close. Mais, bon, comment dire ?? Truc légèrement désuet, voire franchement "dépassé" (probablement original à l'époque...)
J'ai préféré dans le même volume "La série sanglante".
Sinon, chez Van Dine, "L'affaire du scarabée", "Le fou des échecs" (celui-là, j'ai vraiment aimé-dans la traduction 10/18; en livre de poche, le texte est tronqué...), "L'affaire du scotch terrier" et même "Le meurtre du dragon" sont d'une meilleure veine.
avatar
carterdickson

Messages : 237
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  hélène le Sam 13 Fév 2010 - 15:52

"j'en déconseillerais une bonne partie : ...Appelez le diable......"

Personnellement, j'avais trouvé ce bouquin excellent, le problème de "chambre close" particulièrement astucieux et l'ambiance prenante.[quote]

Ah ! Peut-être Johnwaston et Carterdickson, pourriez-vous vous expliquer ?

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  carterdickson le Mer 17 Fév 2010 - 12:06

Bonjour Hélène

En fait, j'ai à peu près tout dit dans ma réponse précédente. J'ai lu ce livre il y a pas mal d'années et le souvenir que j'en ai est celui d'un problème de chambre close (double, si mes souvenirs sont bons) de très bonne facture (l'équivalent d'un excellent Halter) et à la (aux) solution(s) astucieuse(s). Je pense l'avoir lu d'une traite. Le suspense m'avait paru prenant. Il me semble avoir le souvenir d'une scène de surveillance de la pièce close par le héros (où l'agression va avoir lieu ...)un poil angoissante (il y a quelque chose de "La 4ième porte" dans ce roman).
De plus, le livre comporte des digressions sur le roman policier et les MECC, ce qui est toujours amusant (cfr J.D.Carr et H.H.Holmes). Et c'est là hélas qu'intervient le problème de traduction puisque les titres de romans cités en guise d'exemples par les personnages sont massacrés (ce qui est plutôt drôle, en fait).
J'ai lu énormément de romans policiers traitant de MECC et je possède pas mal de points de comparaison. Pour moi, un *** étoiles (sans hésiter).
avatar
carterdickson

Messages : 237
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  johnwatson le Mer 17 Fév 2010 - 18:08

Mon cher Carterdickson, tu as beaucoup plus de mémoire que moi Exclamation J'ai lu "Appelez le diable" il y a aussi quelques années, et si je garde le souvenir de traductions gaguesques de titres anglo-saxons ("The Big Bow mystery" traduit "Le mystère du grand nœud"), je ne garde que le souvenir d'une déception Exclamation
Des mecc et crimes impossibles, j'en ai lus aussi des tas, et beaucoup (sûrement plus de la moitié Exclamation ) m'ont déçu Exclamation Mais quel bonheur quand ils sont bons Exclamation
Parmi d'autres déceptions à la lecture de titres recommandés par Lacourbe, j'ajouterai "La roche qui hurle", bon, sans plus, "Mort par alibi", peu captivant.
Je me répète, mais je trouve dommage que dans la liste précédente, manquent les français, ceux que j'ai cités, mais aussi Herbert/Wyl, Chollier, Gensoul (Dont "L'énigme de Téfaha" est supérieur, à mon avis, à "La mort vient de nulle part").
avatar
johnwatson

Messages : 213
Date d'inscription : 30/05/2008
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Mer 17 Fév 2010 - 18:28

johnwatson a écrit: Je me répète, mais je trouve dommage que dans la liste précédente, manquent les français, ceux que j'ai cités, mais aussi Herbert/Wyl, Chollier, Gensoul (Dont "L'énigme de Téfaha" est supérieur, à mon avis, à "La mort vient de nulle part").

Chollier ? quels titres ?
Merci

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Mer 17 Fév 2010 - 18:38

johnwatson a écrit: Je me répète, mais je trouve dommage que dans la liste précédente, manquent les français, ceux que j'ai cités, mais aussi Herbert/Wyl, Chollier, Gensoul (Dont "L'énigme de Téfaha" est supérieur, à mon avis, à "La mort vient de nulle part").

Il me vient une idée ! Pourquoi ne pas créer un blog consacré aux meurtres en chambre close et autres crimes impossibles ?
Un site qui listerait les romans de ce domaine...où chacun pourrait donner son avis sur tel ou tel roman ?
Ça ne me poserait pas de problème de le créer, mais je suis loin d'avoir vos connaissances...
Cela pourrait être www.crimes-impossibles.overblog.com par exemple ?

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  carterdickson le Mer 17 Fév 2010 - 19:25

@johnwatson

The Big Bow mystery" traduit "Le mystère du grand nœud...

Ça, c'est vraiment drôle... Rien que pour ça, il faut lire le roman... Mais bon, l'auteur n'y est pour rien... Rendons-lui cette justice...
En ce qui concerne Gensoul, je suis complètement d'accord avec toi. "La mort vient de nulle part" est un "must" mais je n'ai pas encore lu "L'énigme de Tefaha" qui est sur la pile des "à lire..."
. Si, comme tu l'écris, il est supérieur à "La mort vient ...", alors je pense que passerai un excellent moment.

@Renato
"Dossier n°7" Antoine Chollier.

http://www.priceminister.com/offer/buy/78773307/chollier-a-dossier-n-7-dossier-n-7-livre-ancien.html


OK pour le blog...
avatar
carterdickson

Messages : 237
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  hélène le Mer 17 Fév 2010 - 19:34

Oui, le blog pourquoi pas, d'autant qu'on a la liste de Roland, mais tu la verrais comment, renato, l'organisation du blog : des chroniques ? Fiche de lecture ? Est-ce que cela ne risque pas de faire double emploi avec les 99 romans de chambres closes qu'il faut avoir lus.
mais je trouve l'idée pas mal du tout, je ne crois pas d'ailleurs, parmi tous les blogs qui existent sur le roman noir, qu'un seul parle de ce sujet. On pourrait faire des intervious...

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Mer 17 Fév 2010 - 21:22

hélène a écrit:Oui, le blog pourquoi pas, d'autant qu'on a la liste de Roland, mais tu la verrais comment, renato, l'organisation du blog : des chroniques ? Fiche de lecture ? Est-ce que cela ne risque pas de faire double emploi avec les 99 romans de chambres closes qu'il faut avoir lus.
mais je trouve l'idée pas mal du tout, je ne crois pas d'ailleurs, parmi tous les blogs qui existent sur le roman noir, qu'un seul parle de ce sujet. On pourrait faire des intervious...

C'était une idée qui m'est venue comme ça en lisant le message de CarterDickson qui citait A. Chollier, un nom inconnu pour moi (et qui ne figure pas dans la première édition du Mesplède) et ce qu'on a dit à propos des noms qui auraient dû figurer dans cette liste des 50.
Faire double emploi avec le livre de Roland Lacourbe ? Non car on en citerait plus, tous les titres qui appartiennent au domaine, bons ou pas bons.
Comment je le vois ? Ce qui serait bien c'est que chacun puisse apporter sa contribution et que ce ne soit pas le travail d'un seul, et l'apporte comme il le désire : un titre et une note sur 20, ou un court résumé ou un long développement...
Ensuite : plusieurs entrées : par titre et par auteur. Est-ce qu'on peut faire ça avec un blog ? Je ne sais pas. Je peux me renseigner.
C'est une idée qui me plaît. Ça manque, même si ça n'intéresse qu'un petit nombre d'amateurs.
Je continue à y cogiter.

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Mer 17 Fév 2010 - 21:26

Carterdickson a écrit:@johnwatson
@Renato : "Dossier n°7" Antoine Chollier.
http://www.priceminister.com/offer/buy/78773307/chollier-a-dossier-n-7-dossier-n-7-livre-ancien.html[/color]
OK pour le blog...

Et c'est le seul de cet auteur ?

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  carterdickson le Mer 17 Fév 2010 - 21:45

Renato, si tu te souviens, on avait déjà établi une petite liste sur rompol. Chaque livre proposé était accompagné d'une micro fiche de lecture.
Ceci dit, voici, selon moi, l'ouvrage de référence absolu (car le plus complet et le plus récent sur le sujet, en attendant peut-être une mise à jour), à posséder dans toute bonne bibliothèque consacrée aux MECC:
http://www.priceminister.com/offer/buy/59474283/Soupart-Michel-Fooz-Philippe-Bougeois-Vincent-Chambres-Clos
avatar
carterdickson

Messages : 237
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  johnwatson le Mer 17 Fév 2010 - 22:01

Pour répondre à Renato, "Dossier n°7" est le seul bouquin de Chollier dans le domaine du polar Exclamation

Un blog, pourquoi pas, mais ne peut-on recenser tous ces mecc et autres crimes impossibles sur ce site (celui où nous sommes actuellement) Question
avatar
johnwatson

Messages : 213
Date d'inscription : 30/05/2008
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Jeu 18 Fév 2010 - 11:31

johnwatson a écrit:Pour répondre à Renato, "Dossier n°7" est le seul bouquin de Chollier dans le domaine du polar Exclamation
Un blog, pourquoi pas, mais ne peut-on recenser tous ces mecc et autres crimes impossibles sur ce site (celui où nous sommes actuellement) Question

Je pensais aussi à cette possibilité. Mais il faudrait quelque chose que l'on puisse consulter et mettre à jour facilement.
Ici il faudrait créer 26 sujets un pour chaque lettre. Un site serait peut-être plus adapté, mais moins facile à gérer ?
Continuons à réflechir au problème...

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Jeu 18 Fév 2010 - 12:38

Voici un blog qui semble correspondre à ce que j'envisage :

http://black-novel.over-blog.com/

On peut faire un index des auteurs qui renvoie à un article.
Je continue à creuser !

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Jeu 18 Fév 2010 - 21:30

Dans mes recherches sur les blogs j'atrouvé celui-ci :
http://mysterejazz.over-blog.com/
qui donne cette info :
*****Le n° 108 du fanzine La Vache qui lit vient de paraître avec au programme
un spécial Chambres Closes rédigé par Jean Myard. Il s'agit de l'épisode XIV spécial John Dickson Carr.
Pour tous renseignements : serge.vacher@wanadoo.fr

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Ven 19 Fév 2010 - 13:12

Je viens de trouver un site : http://www.fictionbis.com qui est prêt à accueillir notre base de données.
Qu'en pensez-vous ? Est-ce préférable d'utiliser un site déjà en service et qu'il suffira d'alimenter plutôt que de créer un blog ?

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  hélène le Ven 19 Fév 2010 - 17:32

j'avoue préférer le blog; fiction bis n'est pas encore au point et le blog me paraît plus simple d'utilisation (cela étant, je n'y connais rien).
black novel me semblait clair dans sa présentation (important la présentation, pas de fond noir illisible ou de police trop petite)

Mais que devient le forum ? peut-on l'inclure dans le blog ?

Je connais La vache qui lit, très bon fanzine, quant aux chroniques de jean Myard, trrrès bien, quelqu'un le connait-il ? Pseudo ?

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Ven 19 Fév 2010 - 20:51

Je vais essayer de créer ce blog ce week-end et puis on verra ce qu'on pourra en faire.
Le blog et le forum sont deux choses différentes. Ce blog sera, si nous l'alimentons, une encyclopédie des romans de crimes impossibles. On y référencera les livres que nous connaissons dans le domaine qui nous est cher.

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seconde intervention de ROLAND LACOURBE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum