Le crime du dernier métro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le crime du dernier métro

Message  Franck le Sam 27 Fév 2010 - 8:17

Comment un vieil homme de 85 ans a-t-il pu se faire tuer, alors qu'il se trouvait seul dans le dernier wagon, entre les stations Jules Joffrin et Marcadet-Poissonniers ? A Jules Joffrin, 4 personnes sont descendus et affirment qu'il ne restait plus qu'un vieil homme dans le wagon ; parmi ces témoins, Dédé d'Aubervilliers, qui a tenté, en vain, de retourner dans le wagon. A Marcadet, la station suivante, le balayeur de quai Félicio aperçoit dans le dernier wagon un homme pendu, au milieu, les jambes ballantes. Il affirme en outre que personne n'est descendu de cette voiture ...
A la station suivante, Marx Dormoy, c'est Frasquin, un broc un peu louche qui monte dans le wagon du pendu, en tete, tandis qu'un jeune blanc-bec monte, lui, en queue.
A l'arrivée au terminus, i le chef de gare, prévenu par Félicio, va procéder à l'enquete, très vite secondé par la police.
Ce "bon" Frasquin va bien vite etre soupçonné, ayant voyagé dans le wagon du pendu ... Il faut dire qu'il a tout du suspect parfait ; un passé pas très clair, fait d'embrouilles minables, et surtout, après etre remis en liberté , une heure après le début de l'enquete, il vole la valoche de la vieille dame qu'il a gentiment accepté de raccompagné chez elle ; or, dans cette valda, il n'y avait rien de valeur... C'est la vieille dame qui l'affirme.
Ce livre de Pierre Siniac, écrit avec des dialogues à la Audiard, ne décevra pas le caméraclosiste le plus confirmé. Il possède enfin une qualité rare, la concision : 160 pages, menées à tambour battant, sans temps mort.

Franck

Messages : 88
Date d'inscription : 25/07/2008
Age : 48
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le crime du dernier métro

Message  johnwatson le Sam 27 Fév 2010 - 8:38

Siniac s'inspire du meurtre inélucidé de Laetitia Touraux en 1937. Lacourbe l'évoque dans un de ses recueils.
Louis Truc dans "Le cadavre en première classe" s'est également inspiré de ce fait divers
Siniac est par ailleurs auteur de "Le mystère de la sombre zone" (jeu de mots Exclamation ). Mais comme il n'y a pas que les crimes impossibles dans la vie, il a également écrit de remarquables polars et récits d'aventure Exclamation
avatar
johnwatson

Messages : 213
Date d'inscription : 30/05/2008
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le crime du dernier métro

Message  hélène le Ven 23 Avr 2010 - 15:35

Je veins de le finir; le crime du dernier métro ou comment l'on fait faire un lecteur un long détour avant d'arriver à la solution; trop d'impossiblités tuent l'impossiblité (ceux qui ont lu ce livre comprendront) mais comme l'a souligné franck : dialogue à la audiard, concision, personnage pittoresque; ce serait dommage de passer à côté.

hélène
Admin

Messages : 460
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le crime du dernier métro

Message  Franck le Sam 27 Fév 2016 - 11:41

Depuis la lecture de ce très bon livre de Pierre SINIAC, j' ai découvert que ce romancier a publié une foultitude de chef d' oeuvres, tous plus étranges les uns que les autres. Je les dévore depuis quelques mois. Dans le même style "argotique", il y a l' excellent COMMENT TUER SON MEILLEUR COPAIN (3 copains qui ont un peu raté leur vie veulent tuer leur pote qui lui, a parfaitement réussi la sienne ), CHARENTON NON STOP (un meurtre commis par une voiture (!) au 317è kilomètre ; une idée complètement dingue ... .
Dans le domaine du Noir, du cynique, je citerais : BONS CAUCHEMARS LES PETITS, BIZARRE BAZAR (une histoire de maîtres chanteurs,dans la province profonde, de toute beauté), LES AMES SENSIBLES (nouvelles)
L' AFFREUX JOUJOU est un appareil photo très très bizarre ...

Pierre SINIAC, un très grand, à mon avis injustement oublié. Je ne saurais que trop conseiller cet excellent écrivain.

Franck

Messages : 88
Date d'inscription : 25/07/2008
Age : 48
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le crime du dernier métro

Message  renato le Dim 28 Fév 2016 - 11:13

De Pierre Siniac outre ses polars style crime impossible j'avais lu "Aime le Maudit" qui avait eu un grand prix de littérature policière, sur une idée aussi complètement dingue, une histoire de condamnés à mort qui sont sur une liste ... j'ai oublié, mais assez délirant.
La 4° de couverture :
Octobre 1940. Troppmann, Jack l'Eventreur, Madame Lafarge... tous sagement réunis comme chaque semaine au Vampir's Club, chez la petite fille de Dracula. On fête aujourd'hui l'arrivée d'Adolf Hitler au fauteuil n° 7, en remplacement de Gilles de Rais disparu. Troppmann, du même coup, passe au fauteuil n° 1... Et Troppmann, petit employé consciencieux plus connu sous le nom de Bitchviller, commence à trembler. Il pense à sa femme, à ses enfants... Depuis 32 ans qu'il est au Club, il n'imaginait pas que le jour viendrait où, pour de vrai, il faudrait tuer... Que faire ? Ils l'ont juré. Ils seront tous des assassins... " Sâlut, ô guillotine, expiation sublime... " Le chef-d'œuvre de Siniac première manière, et un roman qu'il appelait son " petit préféré ", Grand Prix de Littérature policière 1981.

renato

Messages : 399
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le crime du dernier métro

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum