"La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Message  clanelle le Mer 19 Jan 2011 - 21:34

Bonsoir.

Je suis en phase de digestion de "La mort a ses entrées", traduit du roman de Fredric Brown "Death has many doors" (1951), conduit par l'agence de détectives Hunter & Hunter (Ed le narrateur et son oncle Am).

Ayant beaucoup aimé F. Brown à l'époque où je lisais de la SF, et l'aimant beaucoup depuis que je lis du policier, j'ai été relativement déçu par ce livre dont j'attendais beaucoup. Il est unanimement (sur les quelques votants que je lis) considéré comme un bon ambassadeur des chambres closes, mais je l'ai trouvé pâlot, voire falot (c'est ballot).

Sur la forme, il est proche d'autres livres de la série Ed & Am : c'est assez procédural. On assiste aux investigations des détectives dont beaucoup sont, sans doute comme dans la vie, infructueuses. Exemple : telle personne est interrogée qui ne peut être suspectée, n'apporte aucune information neuve, n'épaissit pas le mystère non plus. Bon... Ils y retournent plus tard. «On n'avait pas pensé à lui demander ça... Rencontrons-le à nouveau». Ils y retournent et là encore il n'y avait rien de plus à glaner !
On suit néanmoins l'enquête avec intérêt car le mystère à percer (deux morts suspectes) est très intrigant et que leurs démarches sont logiques.
Le style littéraire est lui aussi discret.
Le couple de détectives est attachant, sans plus.
Encore une fois, je considère que tout ceci pourrait décrire indifférent plusieurs volumes de nos héros.

Là où le bât me blesse franchement, c'est sur la résolution des crimes :
-L'un est trop technique. Pour anticiper la déception du lecteur, l'auteur fournit au cours du récit et de façon détournée quelques explications qui sont amenées tellement abruptement que le rapprochement avec le meurtre est évident. Ceci dit, c'est certainement une façon de tuer qui serait très efficace dans la réalité.
-L'autre est à mon goût inacceptable (je ne crois pas à ce 'phénomène' – qu'on me pardonne de ne pas détailler plus).

Je l'ai dévoré, mais la faim est toujours là.

Cordialement,
Lionel.

clanelle

Messages : 66
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Message  Gregory le Jeu 20 Jan 2011 - 17:16

Bien qu'appréciant beaucoup d'habitude les ouvrages de Fredric Brown, je dois dire que celui-là ne m'avait pas convaincu. L'écriture est très plate, la thématique "extraterrestre" est à peine exploitée et je rejoins Lionel à propos de la résolution des mystères, plus que douteuse pour l'un d'eux (l'autre est quand même assez ingénieuse). Un roman qui n'est pas très soigné au final: Brown a reconnu qu'une partie de sa production littéraire de l'époque, parmi les polars, était pour lui juste alimentaire, c'est peut-être le cas de ce roman.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Message  hélène le Jeu 20 Jan 2011 - 19:25

je suis d'accord avec vous 2, un peu décevant; c'est d'ailleurs la tonalité de certains bouquins de la liste des 99 que je lis en ce moment. Je sais, le genre est exigeant mais il y en a certains...

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Message  johnwatson le Jeu 20 Jan 2011 - 21:07

Bien d'accord, Hélène, les 99 chambres closes de Lacourbe m'ont apporté autant de déceptions, sinon plus, que de découvertes. En vrac, "La roche qui hurle", "Mort par alibi", "Un drôle de corps", "Appelez le diable" pour les déceptions, les Herbert/Wyl, "Le dossier n°7" pour les découvertes.....
avatar
johnwatson

Messages : 213
Date d'inscription : 30/05/2008
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

lecture et plaisir

Message  Colonel Gethryn le Ven 21 Jan 2011 - 8:56

Bonjour a tous ! Lire 'beaucoup c'est la fameuse Auberge Espagnole ou des l'ouverture du livre on y apporte peut etre inconsciemment l'envie ou non de continuer a lire.C'est ainsi que j'ai pris plaisir avec la Roche qui hurle(pour l'ambiance) n'ai pu aller au dela de 20 pages d'un Drole de corps et fus carrement somnolent avec Mort par alibi.Je signale un titre qui a peut-etre) echappe a la vigilance de nos brillants anthologues :L'affaire Maucastel Collection le Bandeau noir de Henri Dael Editions SEPE 1948.Meurtres impossibles meme si de nos jours le systeme employe est completement depasse le livre vaut par l'ambiance chateau-malediction familiale et surtout une fin absolument pas conventionelle.

Colonel Gethryn

Messages : 27
Date d'inscription : 20/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Message  hélène le Sam 22 Jan 2011 - 16:36

Bien d'accord, Hélène, les 99 chambres closes de Lacourbe m'ont apporté autant de déceptions, sinon plus, que de découvertes. En vrac, "La roche qui hurle", "Mort par alibi", "Un drôle de corps", "Appelez le diable" pour les déceptions,
Pour ma part (et le moment) côté déception : "Rynox" (suis passée complètement à côté tant l'intrigue est évidente); "pétards et flonflons" (ça m'apprendra à faire confiance à la 4ème de couv) mais le titre qui tient la 1ère place en déception est "rien ne sert de mourir", le roman est déjà surprenant dans sa construction mais il n'y a surtout aucune explication sur la résolution des CI (c'est tout de même un minimum).
"Trois détectives" offre quatre explications possibles mais ça n'a pas le panache d'Herbert et Wyl ni le caractère sophistiqué de "pour une poignée de fromage" mais bon ça n'est que mon humble avis...

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La mort a ses entrees

Message  Colonel Gethryn le Sam 22 Jan 2011 - 17:26

Bonsoir Helene .J'ai un excellent souvenir de Trois detectives - facile a lire et l'humour en prime j'ai trouve Rynox leger voire capillo-tracte . Quand a : Une poignee de fromage ca ne serait de Clint Eastwood?

Colonel Gethryn

Messages : 27
Date d'inscription : 20/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Message  clanelle le Sam 22 Jan 2011 - 19:53

Bonsoir.

Hélène évoquait "Pour un bout de fromage" de Ulf Durling (non lu pour ma part).

En revanche Hélène, j'ai lu "Rien ne sert de mourir" de James Hadley Chase il y a de ça deux mois. Il ne m'a pas plu mais je ne comprends pas ce vous voulez dire sur l'absence d'explication sur le CI. On suit le criminel pas à pas dans le bâtiment.
Parle-t-on bien du même ?

Cordialement,
Lionel.

clanelle

Messages : 66
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Message  hélène le Sam 22 Jan 2011 - 20:15

Cher Lionel, merci d'avoir corrigé,
"pour un bout de fromage" que j'ai trouvé plus "crédible" que "trois détectives", les traits des détectives avaient quelque chose de trop caricatural.

Lionel peut-être allez-vous pouvoir éclaircir les énigmes de "rien ne sert de mourir"; mis à part l'originalité de la mise en scène, avez-vous compris le modus du premier accident (dans la salle de bain), que sait-on ? Que quelqu'un sera caché dans la douche, Comment est-il entré dans la pièce ? Et ressorti ? Que s'y est-il exactement passé ? je n'ai pas compris.
Quant au second accident, on suit la progression du criminel sur le toit, mais ensuite ? Quel rapport avec l'avion et son message publicitaire et les tapis qui glissent ? Là j'avoue que je sèche, ou bien l'explication est très évidente mais je n'ai rien vu.
Vous même vous n'avez pas aimé, pourquoi ?

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Message  clanelle le Sam 22 Jan 2011 - 20:40

Je ne l'ai plus à disposition, l'ayant rendu à ma maman qui collectionne les JHC.

"Rien ne sert de mourir" <SPOILER>
De mémoire, l'épisode de la salle de bains repose simplement sur le très faible gabarit du meurtrier, par ailleurs acrobate : il est capable de passer entre les barreaux de la salle de bains.
C'était nécessaire pour pouvoir simuler un accident.
Le policier complice n'avait qu'à ne pas le voir lors de la fouille préalable de la salle de bains.
Lorsque le témoin judiciaire rentre dans la pièce, les deux policiers sortent, et le meurtrier sans doute armé n'a plus qu'à utiliser le chloroforme apporté puis disposer le corps dans la baignoire et lui heurter brutalement la tête sur le rebord de la baignoire. Enfin je revois ça comme ça. Le meurtrier ressort par où il est entré. Je ne me souviens pas qu'il ait eu à refermer la fenêtre derrière lui : le crime était de toute manière jugé impossible parce que les barreaux (franchis !), le mur (escaladé !) et la falaise (gravie !).
Pour le second meurtre de la même main, l'avion publicitaire n'avait d'autre but que d'attirer la victime à la fenêtre, près de laquelle l'assassin attendait pour le précipiter dans le vide. Mes souvenirs me trahissent : je ne sais plus s'il était dessous ou dessus, s'il l'attrape par les mains ou autrement, ou si ce n'est pas précisé.
Est-ce que ce que j'écris contredit votre propre lecture (plus récente apparemment) ?


Ca m'a déplu car :
=> On le voit, tout ça est un peu facile pour l'auteur.
=> Il y a une accumulation de cadavres et ça ne me passionne pas si ce n'est pas lié à un mystère.

Cordialement,
Lionel.

clanelle

Messages : 66
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Message  hélène le Sam 22 Jan 2011 - 20:53

D'accord pour l'explication du premier accident, à la rigueur, il peut paraître acceptable, mais pour le second , le criminel est sur le toit, et le policier est lui aussi "a-tiré" vers la fenêtre "Conrad sentit glisser le tapis sur lequel ils se trouvaient. Il vit Forrest basculer en avant et essayer désespérément d'agripper le rebord de la fenêtre..." mais il se passe aussi la même chose à l'étage de la victime, alors comment ?
Avec ce livre, je suis restée sur ma faim d'explication un tant soit peu rationnelle; j'ai lu toute une série où l'énigme de crime impossible était reléguée à l'arrière-plan des préoccupations de l'auteur, cela change.

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Message  hellrick le Mar 29 Juil 2014 - 10:07

Pour ma part j'ai bien aimé ce Fredric Brown: La mort à ses entrées


Plus connu pour ses nouvelles de SF humoristique, Brown a également écrit pas mal de "policiers" dont une série de 7 livres sur le privé Ed Hunter et son tonton également détective.

Dans celui-ci, Ed surveille une jeune femme qui se sent menacée mais ne peut empêcher sa mort dans une pièce où nul n'a pu entrer. Crise cardiaque apparente. Une semaine plus tard, sa soeur meurt à son tour, noyée à côté du même Ed qui commence à trouver que ça fait beaucoup de coïncidences.

Oui mais qui a pu tuer les 2 femmes et surtout comment???

Un chouette whodunit...peu de suspects mais un bon mecc à la solution astucieuse et originale, le second crime impossible est plus capilotracté mais le roman, dans l''ensemble, se lit très vite et bien, à mi-chemin du murder mystery old school (mecc, enquête minutieuse) et du polar noir (détective fauché et dragueur porté sur l'alcool, péripéties, quelques bagarres, etc.)

Très plaisant pour ma part.

hellrick

Messages : 330
Date d'inscription : 09/11/2007
Age : 43
Localisation : Soignies - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://bis.cinemaland.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: "La mort a ses entrées" de Fredric Brown

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum