le mort de la tour d'angle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le mort de la tour d'angle

Message  hélène le Mar 15 Fév 2011 - 20:43

Philippe en avait parlé comme étant excellent. Je le confirme. D'abord ça se passe au Moyen-Age, un MECC construit autour de cette époque est suffisamment rare pour être souligné; les personnages sont bien campés, et l'énigme proprement dite fort bien montée. Un très très bon moment de lecture.


hélène
Admin

Messages : 460
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mort de la tour d'angle

Message  Gregory le Mer 16 Fév 2011 - 12:08

Il est dans ma pile à lire. Curieusement, le roman n'est coté que 2+ (sur 4) dans le FSB (sigle pour l'ouvrage de Fooz, Soupart et Bourgeois,qui me semble adapté car ils font office de service de renseignements pour l'amateur de Meccs, en quelque sorte). Peut-être a-t-il été sous-noté,en se fiant aux avis exprimés sur le forum.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 678
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mort de la tour d'angle

Message  renato le Sam 19 Fév 2011 - 16:52

Lu il y a quelques années, j'en garde un très bon souvenir. J'ai oublié le "truc" mais il me semble que ce n'était pas du genre "tiré par les cheveux", au contraire, peut-être pas exceptionnel, mais très agréable à lire. C'est le genre de livre qui mériterait une réédition.

renato

Messages : 399
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mort de la tour d'angle

Message  Gregory le Jeu 18 Aoû 2011 - 12:16

J'ai bien aimé, surtout pour le cadre historique et le langage employé, les expressions savoureuses des temps anciens. Le récit ne manque pas d'humour et décrit bien l'esprit chevaleresque caractéristique de l'époque. Par contre, le problème de chambre close est assez banal: la solution est indiscutable et bien agencée mais pas particulièrement ingénieuse. Un petit roman plaisant, mais la cote de 2+ me semble justifiée.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 678
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mort de la tour d'angle

Message  meurdesoif le Dim 27 Avr 2014 - 18:18

Lu très rapidement : très bon moment, même si le MECC n'apporte rien de nouveau, il est bien intégré dans l'intrigue et justifié par la volonté d'attribuer le (les) CC au démon. Le détective "manant" obligé de prouver sous peine de mort la culpabilité d'un noble pour étayer ses accusations scandaleuses, est pour moi une bonne trouvaille et un angle intéressant pour apporter le suspense. L'écriture est savoureuse, et on sent que l'auteur sait bien mener sa barque. Chaudement conseillé pour ma part.

meurdesoif

Messages : 158
Date d'inscription : 15/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mort de la tour d'angle

Message  Merrivale le Dim 11 Mai 2014 - 19:18

Je l'ai lu il y a quelques années maintenant, mais j'en garde un bon souvenir même si je ne me souviens plus des détails.
Le crime en chambre close n'est pas renversant, mais le coup de la prédiction initiale qui se réalise (et comment et pourquoi) est typique de ce que je considère comme un crime impossible bien construit, où rien n'est ce qu'il semble.
Les personnages sont bien campés; mention spéciale au "détective", qui, époque oblige, n'en n'est pas un. A cette période où la justice se résume au bon vouloir du seigneur, c'est un bourgeois qui mène l'enquête... dans l'intérêt de son commerce.
Bref, je partage l'impression générale d'une lecture hautement recommandable

Merrivale

Messages : 27
Date d'inscription : 07/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le mort de la tour d'angle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum