Blacke's magic (série américaine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Lun 20 Juin 2011 - 19:13




Poursuivant mon exploration des ressources du net en matière de crimes impossibles, je suis tombé sur une petite série des eighhties (1986), Blacke's magic, que l'on peut voir intégralement sur Youtube en VO et qui comporte 13 épisodes. Elle a été créée par Richard Levinson et William Link (tous deux déjà à l'origine de Columbo , de l'adaptation télé des aventures d'Ellery Queen et surtout de Banacek).
Hal Linden y joue le rôle du magicien Alexander Blacke. Au début de la série, celui-ci prend sa retraite mais va ensuite faire office de consultant pour démêler des affaires mystérieuses, crimes ou disparitions inexpliquées. Harry Morgan interprète son père, Leonard Blacke, un joueur invétéré doublé d'un filou toujours prêt pour des combines frauduleuses.
Pendant les différentes enquêtes, Hal Linden réalise quelques tours de magie (généralement des numéros de close-up) sans aucun trucage de l'image,l'acteur ayant bénéficié du concours d'un spécialiste de l'illusion, Jim Steinmeyer. Par contre, contrairement à ceux présentés dans le drama Trick, ces tours ne sont pas expliqués.
C'est une série à l'ancienne, composée de stand-alones, dotée une réalisation classique, typique des années 80...tout comme la qualité de l'image, des numérisations de vieilles cassettes NTSC. Sans surprise, on se contentera d'une basse résolution.
Contrairement à mon habitude, je posterai un court commentaire pour chaque épisode au fur et à mesure de mon visionnage. Ceux qui ne comprennent pas l'américain et qui souhaiteraient connaitre la solution d'une énigme peuvent le demander, je la donnerai avec des balises spoiler.
Sur Youtube, il suffit de taper "Blacke's magic" suivi du titre de l'épisode recherché pour tout voir. Voici la liste complète des épisodes:

1 Breathing Room
2 Ten Tons Of Trouble
3 Knave Of Diamonds, Ace Of Hearts
4 Revenge of the Esperanza
5 Death Goes to the Movies
6 Vanishing Act
7 Prisoner of Paradise
8 Address Unknown
9 Forced Landing
10 Last Flight From Moscow
11 A Friendly Game of Showdown
12 It's a Jungle Out There
13 Wax Poetic




Dernière édition par Gregory le Lun 20 Juin 2011 - 19:24, édité 4 fois
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Lun 20 Juin 2011 - 19:13


Ep.1 Breathing Room



Au début de cet épisode initial d'une durée d'1h30, Alexander Blacke tente un numéro dangereux: s'évader d'une capsule
de verre suspendue par un filin à un hélicoptère survolant l'océan. Mais un pépin survient, un avion surgit inopinément
et déstabilise l'appareil, ce qui oblige le magicien à faire le grand plongeon. Quitte pour une grosse frayeur, celui-ci
décide de raccrocher et de couler des jours paisibles dans son ranch.
Cependant,il va vite être sollicité pour contribuer à résoudre divers crimes impossibles. Ici, l'un de ses confrères
tente un numéro d'évasion: il s'enferme dans un cercueil scellé qui sera descendu à l'aide d'un treuil au fond d'une piscine,
sous les yeux de caméras filmant l'événement en direct.Mais quelque chose semble clocher.Après la remontée du cercueil,
celui-ci est ouvert, révélant à un médecin accouru le cadavre du magicien, tué d'une balle dans la poitrine. Fait curieux:
on retrouve une plume dans le cercueil qui était absente lors de sa fermeture.

Hal Linden incarne ici l'archétype du magicien, son physique évoque celui de Mandrake et de quelques grandes figures
du passé, peut-être un peu trop d'ailleurs. Harry Morgan apporte une touche d'humour bienvenue.
L'énigme est spectaculaire. La solution, simple, est conçue proprement et avec fair-play, sans être très imaginative ni difficile
à deviner. Quoi qu'il en soit, et malgré une réalisation conventionnelle et quelques personnages convenus, l'épisode est bien
sympathique.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Mer 22 Juin 2011 - 17:56


Ep.2 Ten Tons Of Trouble


L'épisode débute par le déménagement de Leonard Blacke chez son fils, permettant de multiplier les scènes entre les deux protagonistes.
Alexander est à présent consultant pour la police. Il va être sollicité pour résoudre le mystère de la disparition d'une statue monumentale de Michel-Ange, qui vient d'être acheminée par bateau et exposée dans un musée. La statue, posée sur un socle, était entourée d'un cube de plexiglas. Il était possible de faire coulisser le cube de façon à ménager une ouverture pour se faufiler à l'intérieur, mais pas suffisamment pour permettre d'en extirper la sculpture. De plus, la pièce était constamment sous la surveillance d'une caméra panoramique et un gardien effectuait une ronde régulièrement selon un parcours rituel.

Le mystère rappelle ici celui d'un épisode de Banacek, No stone unturned . La solution proposée ici est très différente, assez alambiquée mais ingénieuse. Contrairement à l'épisode précédent, elle n'est pas facile à deviner.
Prenant et plutôt réussi, en somme.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  hélène le Mer 22 Juin 2011 - 18:28

Que ferions-nous sans toi !

hélène
Admin

Messages : 460
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Jeu 23 Juin 2011 - 19:13

Smile

Ep.3 Knave Of Diamonds, Ace Of Hearts


Dans cet épisode, Leonard Blacke tient le premier rôle. Il est employé par un bijoutier pour tester le dispositif de sécurité de sa boutique.
Exploitant ses talents de cambrioleur et aidé d'un complice, il opère de nuit et parvient à déjouer les alarmes, dérober des diamants dans
une chambre forte et les déposer ensuite comme convenu dans un récipient à l'extérieur. Le lendemain, le corps du bijoutier tué par balle est retrouvé par ses associés et les policiers alertés dans la chambre forte scellée. De plus, les diamants ont disparu. Leonard est aussitôt arrêté et placé en détention. Mais il affirme que lorsqu'il a quitté les lieux nuitamment, la porte de la chambre forte était ouverte et personne ne se trouvait à l'intérieur. Alexander enquête alors pour l'innocenter.

Une intrigue mineure où le criminel fait preuve de beaucoup d'opportunisme. La méthode utilisée pour commettre le meurtre en faisant retomber la responsabilité sur les faux cambrioleurs est assez banale. Plutôt décevant et inférieur aux deux premiers épisodes. Comme intrigue policière autour d'une chambre forte, on peut préférer l'épisode Try and catch me de Columbo.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Jeu 23 Juin 2011 - 19:55

Et un deuxième aujourd'hui dans la foulée...


Ep.4 Revenge of the Esperanza


Destination la Floride. Leonard Blacke se fait passer pour un capitaine et aide deux chasseurs de trésor, frère et sœur, à localiser l'épave d'un galion espagnol coulé en pleine mer. Un navire affrété, contenant un équipement de recherche perfectionné (ordinateurs, sonars, batteries de capteurs), parvient à retrouver l'épave. Par la suite, lors d'une seconde expédition, un phénomène inexplicable se produit: l'épave disparait progressivement de l'écran des détecteurs de bord.
Des plongeurs confirment ensuite que le galion s'est évaporé. Ultérieurement, le bateau fantomatique fera de multiples apparitions, et un meurtre aura lieu, perpétré à l'aide d'un poignard ancien semblant sorti des restes du vaisseau. Alexander, après avoir retrouvé son père, sera consulté pour démêler cet imbroglio.

Une histoire inspirée par la légende du Hollandais Volant. L'énigme n'est pas mal, avec une explication de la disparition de l'épave assez astucieuse, bien que plutôt aisée à anticiper, dont le principe peut être vaguement rapproché d'un modus operandi employé dans Angel Hair, une enquête de Jonathan Creek. Par contre, on passe vite sur les explications concernant les apparitions du vaisseau, point qui aurait mérité un plus ample développement. Sans être extraordinaire, l'épisode est distrayant.

avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Ven 24 Juin 2011 - 19:04


Ep.5 Death Goes to the Movies


L'action se situe dans des studios hollywoodiens, où Alexander est employé comme conseiller technique sur le tournage d'un
film fantastique. L'ambiance sur le plateau est électrique, à cause de désaccords au sein de l'équipe à propos des choix scénaristiques.
Par ailleurs, le magicien retrouve sa fille sur les lieux du tournage, et rencontre son futur gendre, un policier.
Plus tard, le producteur du film est retrouvé mort dans une pièce verouillée de l'intérieur. Il a eu le temps de passer un coup de
téléphone avant de succomber pour prévenir d'un ton affolé qu'on voulait le tuer. L'enquête va se compliquer avec une histoire de
script disparu, celui d'une première version du film en cours de réalisation.

Certes, l'épisode est bien rythmé et on en apprend plus sur la famille d'Alex. Mais le problème de chambre close n'est pas vraiment
nouveau, c'est une variante d'une solution classique qui ne surprend pas au final. L'histoire se visionne sans déplaisir mais on pouvait
espérer plus de nouveauté.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Sam 25 Juin 2011 - 19:09

Ep.6 Vanishing Act


Leonard Blacke se rend avec son fils dans la petite ville où il a rencontré son épouse longtemps avant le décès de celle-ci.
En arrivant dans la région, leur voiture tombe en panne. En attendant sa réparation, ils sont hébergés par une famille dans la
ville en question. D'étranges phénomènes y sont constatés: des lumières sont vues dans le ciel la nuit et des traces circulaires
apparaissent dans un champ. Le lendemain matin, au réveil, Leonard et Alex sont surpris de ne voir personne chez leurs hébergeurs.
Ils repèrent une inscription insolite sur un miroir: les lettres CROA. A l'extérieur, ils se retrouvent dans une ville fantôme. Les
habitations et bâtiments publics sont complètement déserts...

La première demi-heure bénéficie d'une atmosphère fantastique soignée. Cependant, le mystère ne fera pas long feu et sera élucidé dès la moitié de l'épisode. La suite, à défaut d'énigme, réserve quelques rebondissements amusants. Une histoire bien curieuse et finalement
très terre à terre. Le nom du scénariste, Lee Sheldon, n'est pas inconnu des amateurs de jeux video: c'est lui qui signera quelques
années plus tard l'intrigue de L'énigme de maître Lu, un excellent jeu d'aventure inspiré par la vie de l'anthropologue aventurier Robert Ripley.


Dernière édition par Gregory le Mar 28 Juin 2011 - 21:08, édité 1 fois
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  carterdickson le Dim 26 Juin 2011 - 7:07

Tous ces comptes-rendus sont excellents. Dieu te le rendra...
Voilà donc une série de plus à visionner.

Faut arrêter avec vos conneries, les gars... Moi, je n'ai plus de temps libre avec tous ces "trucs" à regarder... Wink
avatar
carterdickson

Messages : 236
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Lun 27 Juin 2011 - 19:31

Je constate avec plaisir que ces petits compte-rendus vous intéressent.
C'est vrai que le visionnage de séries peut être chronophage. Dans ce cas, les épisodes durent 50 minutes (à part le pilote), donc ça ne me prend pas un temps excessif.


Ep.7 Prisoner of Paradise


Alex est engagé pour escorter un dangereux criminel venant d'être arrêté, réputé pour ses multiples évasions, dans une île des Caraïbes où il doit être incarcéré (en attendant son extradition aux USA) dans la tour d'un bastion fortifié. La chambre où il est détenu a une porte pour unique issue, constamment surveillée par des policiers qui se relaient sur le palier pour monter la garde. Également, la pièce comporte une fenêtre haute et étroite inaccessible depuis l'extérieur. Le lendemain de l'arrivée du prisonnier, celui-ci est retrouvé dans la cour au bas de la tour, le crâne fracassé. On pense à un suicide, mais l'examen d'un légiste révèle que la tête a été frappée avant la chute de la victime. Tandis que Leonard, qui accompagne son fils, fouine partout pour trouver un trésor ancien censé être dissimulé sur l'île, Alex est victime d'une tentative de meurtre en menant l'enquête.

Cette fois, on a droit à un solide problème de chambre close, avec quelques indices judicieusement livrés pour mettre les téléspectateurs sur la voie, ainsi qu'un modus operandi assez astucieux qui réserve en outre une surprise de taille. C'est sans doute un des meilleurs épisodes de la saison, avec en prime pas mal d'humour et un décor romanesque. A noter pour finir que c'est le seul épisode avoir été nominé aux Emmy Awards en 1986.

J'ai rencontré un petit problème pendant le visionnage: la cassette d'où proviennent les vidéos sur Youtube devait avoir un défaut car l'image se fige brièvement par instants. Malheureusement, ce couac intempestif est survenu pendant les explications finales! Cependant, celles-ci restent vaguement compréhensibles. Pour avoir les détails de la solution, j'ai pu me référer à un résumé disponible sur un autre site (gros spoiler, évidemment): http://www.tv.com/blackes-magic/prisoner-of-paradise/episode/253556/recap.html?tag=episode_recap;recap

avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Mar 28 Juin 2011 - 21:05


Ep.8 Address Unknown



A Washington D.C., Alexander Blacke retrouve son ancienne partenaire à la scène, soucieuse car son mari a des ennuis avec les autorités. Il affirme qu'il existe une conspiration entre sa compagnie et des membres du gouvernement. Ceux-ci prétendent qu'il souffre de confusion mentale, tout en le surveillant étroitement. Une nuit, aidé d'un complice, il se rend dans les bureaux d'un sénateur pour trouver des documents compromettants. Mais son acolyte, après avoir récupéré les documents, voit surgir un troisième homme dans la pièce qui le trucide d'un coup de revolver. Paniqué, l'autre s'enfuit en courant à travers les rues avant de tomber sur deux policiers en service nocturne. Revenant sur les lieux avec ces derniers, il est ébahi de constater que l'allée où a eu lieu le drame ainsi que le passage couvert la desservant ont disparu mystérieusement.

Une illustration du problème de la rue qui disparaît sans grand relief. Les explications finales, bien que très crédibles, se déduisent bien trop facilement à partir des données du problème. Les scénaristes ont manqué de panache dans cet épisode. De plus, la petite mise en scène d'Alex sur la fin pour piéger les coupables sonne faux et semble un peu ridicule. On peut largement préférer, sur le même thème, le roman de Paul Halter, La ruelle fantôme.

avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Mer 29 Juin 2011 - 19:47



Ep.9 Forced Landing


Leonard Blacke a remporté la propriété d'une ville fantôme lors d'un tournoi de poker et cherche à la vendre au plus vite. Sur un terrain aux abords, un avion effectue un atterrissage en catastrophe. La police arrive en force sur les lieux. Personne ne sort de l'appareil. A l'intérieur, les autorités sont étonnées de ne trouver pas de trace des passagers, ni du pilote. Les biens personnels des passagers sont à leur place, ainsi que les bagages dans la soute. Un flacon vide de médicament est aussi découvert. Par la suite, des sachets de cocaïne sont retrouvés dans un compartiment secret. L'examen de la boîte noire révèle quelques étrangetés: l'enregistrement révèle que la température a été haussée dans l'appareil, car des passagers se sont plaints d'une sensation de froid. Ultérieurement sur la bande, un cri est entendu et, quelques instants plus tard, plus aucun bruit n'est perceptible. Alexander collabore avec la police pour trouver la clef du mystère, que lui révèlera un examen attentif de l'intérieur de l'avion.

Dans une saison en dents de scie, cet épisode est plutôt réussi. L'énigme est captivante, la solution raisonnable reposant sur un enchaînement de circonstances déductible à partir du faisceau d'indices fourni. Le point de départ de l'histoire rappelle celui d'un épisode de Banacek, Fly Me If You Can Find Me (mais dans ce cas, c'était l'avion qui disparaissait après s'être posé, non les passagers). De plus, la chute de l'intrigue de la ville fantôme est savoureuse, et contribue à faire de cet épisode un assez bon cru...

avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Mister Y le Mer 29 Juin 2011 - 20:27

Ah, le coup de l'avion qui atterit tout seul ! Interessant ca... Je me permets de mentionner au cas ou cela interesserait quelqu'un qu'il existe sur ce meme theme un episode de la quatrieme dimension intitule The arrival. Un episode vraiment surprenant (et assez angoissant pourvu qu'on le regarde seul dans le noir apres minuit Wink) dans lequel la disparition du pilote et des passagers est loin d'etre l'evenement le plus etrange !

Pour en revenir a Blacke's magic, je suis dans la meme situation que CarterDickson : trop de series a voir ! Je n'ai meme pas commence Jonathan Creek ni les series japonaises mentionnees dans le forum... Pour le moment, je suis encore empetre dans la lecture de tous les mangas et je viens seulement d'attaquer Sakon le ventriloque...

Une derniere petite question : le premier message indique qu'il existe une adaptation tele des aventures d'Ellery Queen. Je n'en ai jamais entendu parler. Serait-il possible de donner plus de precisions a ce sujet (en creant eventuellement un nouveau sujet de discussion) ? Merci par avance !

Mister Y

Messages : 278
Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : Londres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Mer 29 Juin 2011 - 21:32

Tu as de la chance d'avoir encore toutes ces séries à voir. Pour Jonathan Creek, évite quand même les vidéos sous titrées en français mises en ligne récemment, l'image est de piètre qualité ( et il n'y a toujours pas de coffret DVD pour la France, quel dommage ).
Je suis curieux de connaitre ton avis sur Sakon, un manga un peu à part qui a été injustement dénigré sur certains sites.
Je créerai un topic consacré à la série Ellery Queen dans les jours qui viennent si tu veux.
J'ai dû voir l'épisode de La quatrième dimension il y a bien longtemps, étant gamin je ne ratais jamais la série quand elle passait dans l'émission des jumeaux de l'espace, Temps X.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Mister Y le Mer 29 Juin 2011 - 23:15

On s'eloigne un peu du sujet (comme souvent) mais bon c'est aussi ce qui fait l'interet de ces conversations.

Jonathan Creek :

Je n'avais jamais entendu parler de cette serie avant de frequenter ce site. Un comble vu que je vis a Londres ! Mais bon, je suis arrive bien apres la fin de la serie et elle n'a jamais ete rediffusee depuis. Comble de malchance, j'ai rate tous les Christmas specials qui ont ete diffuses pendant que je passais mes vacances de fin d'annee en France... De toutes facons, il y a beaucoup de series qui passent a la tele et que je ne regarde jamais par manque de temps et/ou parce que je ne sais pas trop ce qu'elles valent (Morse, Midsomer murders, Foyle's war, etc.). Donc meme avec une rediffusion, je l'aurais probablement ratee. Je pense m'acheter le coffret DVD. Il ne coute quasiment rien et au moins la qualite sera garantie.

Sakon :

J'ai lu les 2 premiers chapitres de Sakon et je suis plutot emballe pour le moment. Je posterai un avis detaille dans la discussion correspondante lorsque j'aurais plus avance.

La quatrieme dimension :

J'etais trop jeune pour Temps X a l'epoque mais je me souviens avoir vu quelques episodes de la serie dans La une est a vous. En fait, c'est d'abord sur France 3 que j'en ai vus un bon nombre en VO sous-titree vers la fin des annees 90 (diffusion chaque matin vers 9h pendant tout un ete), puis aux US ou la chaine Sci-Fi diffusait la serie vers 2001-2002 (diffusion chaque soir vers minuit-1h du matin). C'est a cette occasion que je me suis rendu compte que la serie gagnait beaucoup a etre regardee la nuit dans le noir Smile.

Je dois egalement mentionner le marathon de l'Independance Day pendant laquelle la chaine Sci-Fi remplit la grille avec la serie. Je vous laisse imaginer : jusqu'a plus de 80 episodes diffuses a la suite ! Une veritable tradition qui est visiblement toujours d'actualite puisque la chaine remet ca cette annee : voir les programmes du 3 juillet et 4 juillet.

Je me suis achete il y quelques temps l'integrale de la serie en DVD. Une edition de qualite avec des bonus et inedits interessants. Je regrette juste l'impossibilite de desactiver les sous-titres francais dans la VO. A noter egalement que la saison 4 de la serie n'est disponible qu'en VO sous-titree en francais (pas de VF). Cela pourra peut-etre gener certains...

Mister Y

Messages : 278
Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : Londres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  shinichi-kudo le Jeu 30 Juin 2011 - 8:23

carterdickson a écrit:Tous ces comptes-rendus sont excellents. Dieu te le rendra...
Voilà donc une série de plus à visionner.

Faut arrêter avec vos conneries, les gars... Moi, je n'ai plus de temps libre avec tous ces "trucs" à regarder... Wink




En même temps, c'est mieux d'avoir beaucoup de choses à regarder que rien du tout et pour le mystery freak que je suis, c'est un vrai plaisir, merci Gregory

il me reste encore à finir/commencer Sakon, Columbo, Gosick, Dr.House, Monk, Trick, Galileo le film, Meitanti no okite, Jonathan Creek, Kiina l'enquêtrice, les films indiens, Mentaliste, Blacke's magic...Ah oui, ça fait beaucoup
avatar
shinichi-kudo

Messages : 420
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  carterdickson le Jeu 30 Juin 2011 - 18:03

Euh, bon, c'était au second degré... pour rire ... Plus y en a, mieux c'est (comme on dit chez les schtroumpfs *).
Grégory, continue, c'est bon (comme on dit chez ... euh, non ... la comparaison n'est peut-être pas appropriée...)










*En parlant de la salsepareille (la culture, ça se mérite...)
avatar
carterdickson

Messages : 236
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Mister Y le Jeu 30 Juin 2011 - 20:04

La plainte etait purement rhetorique ! Je suis toujours content de pouvoir rajouter une serie a ma liste meme si, vu sa taille, je vais mettre beaucoup de temps a en venir a bout.

Ma liste ressemble grosso modo a celle de Shinichi-Kudo sauf que j'ai fini Columbo depuis longtemps et que The Mentalist ne m'interesse pas trop (arretee apres quelques episodes parce que je n'accrochais pas et l'enqueteur m'agacait prodigieusement). Je pense que je vais regarder Les cinq dernieres minutes a la place.

Mister Y

Messages : 278
Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : Londres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Jeu 30 Juin 2011 - 20:58

Merci pour vos encouragements. Revenons à nos moutons...


Ep.10 Last Flight from Moscow


Alexander doit effectuer une représentation de gala au sein de l'ambassade soviétique aux USA. Il est contacté par la CIA qui souhaite exfiltrer des locaux diplomatiques une femme souhaitant passer à l'ouest. La CIA demande au magicien de prendre comme partenaire de scène une agente ayant pour mission d'organiser la fuite de la russe pendant la durée du spectacle. Mais l'employée de la CIA, repérée par des agents du KGB, est victime d'une tentative d'assassinat. L'agence décide alors de confier à Alex la périlleuse mission. Une fois dans l'ambassade, celui-ci exécute ses numéros de prestidigitation avec pour partenaire Leonard et fait disparaitre la russe, volontaire comme prévu pour monter sur scène. Lors de sa sortie de l'enceinte diplomatique, les autorités soviétiques soupçonnent Alex d'aider la transfuge à s'échapper. Un ensemble de malles multicolores de toutes tailles constituant les bagages du magicien et posées côte à côte sur le sol, prêtes à être chargées dans un véhicule, attire leur attention. Celles qui sont suffisamment grosses pour contenir un être humain sont ouvertes, mais la femme reste introuvable. Cependant, elle est bien partie de l'ambassade avec l'attirail du magicien. Mais comment?


Un épisode qui nous plonge dans la guerre froide qui était encore d'actualité à l'époque du tournage. L'intrigue est assez mince,mais cette aventure de Blacke n'est quand même pas inintéressante pour deux raisons. Tout d'abord, pendant le spectacle donné à l'ambassade, Leonard et Alex exécutent le fameux numéro de l'escamotage des Ferrero rochers de lévitation de Robert-Houdin, également appelé "suspension éthéréenne". D'autre part, la disparition impossible de la russe à la fin est réalisée grâce à une astuce toute simple, mais bien trouvée, donnant un certain intérêt à un épisode plutôt mineur à première vue.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Ven 1 Juil 2011 - 19:17


Ep.11 A Friendly Game of Showdown


Un vieil ami d'Alex, inventeur et créateur de jouets mécaniques, est victime du vol d'un prototype de robot polyvalent ( nommé Dynamite Danny ) ainsi que de l'incendie volontaire de son atelier. Bientôt, Blacke père et fils identifient une société rivale comme étant responsable
de ces malveillances. Ils vont alors monter une arnaque élaborée pour leur faire croire qu'un ingénieur a mis au point un robot révolutionnaire doté d'intelligence artifiicielle, Dynamite Danny 2. Tandis que Leonard Blacke est chargé de se faire passer pour un traitre auprès de la concurrence, désireux de céder contre une forte somme les plans du robot, Alex et la fille de l'inventeur s'ingénient à accréditer l'existence d'une entreprise de pointe ayant les capacités de créer une telle machine.

On délaisse ici les crimes impossibles, pour une histoire d'arnaque bien manigancée. Cet épisode est assez proche des intrigues d'une série comme Hustle ( Les arnaqueurs VIP ) avec un groupe ingénieux concoctant une escroquerie lucrative. On notera que ce qui était un robot révolutionnaire et futuriste à l'époque est aujourd'hui techniquement à la portée des ingénieurs: les dernières générations de robots maîtrisent la préhension, certains sont aptes à la reconnaissance vocale ou à l'identification de caractères imprimés. C'est donc sans doute l'épisode le plus daté et anecdotique, mais il possède tout de même un certain charme rétro.

avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Dim 3 Juil 2011 - 20:43


Ep.12 It's a Jungle Out There


L'action se situe sur la Côte d'Azur. Alex donne un spectacle à Nice, dans les salons de l'hôtel Negresco. Peu après, il est abordé par un ami, un diplomate américain, qui lui demande de l'aider. Il est l'objet d'un chantage de la part du directeur d'un casino à Monte-Carlo qui lui a demandé de lui fournir des secrets industriels sous peine de révéler des photos compromettantes prises alors qu'il était drogué. Les Blacke montent alors un stratagème pour récupérer les photos. Leonard doit jouer gros au casino et tricher pour perdre (allant ainsi à l'encontre de sa nature) de façon à être conduit dans les bureaux de la direction. Ultérieurement, il apparait que les photos se trouvent dans la propriété du directeur du casino, dans un bâtiment entouré d'un parc où circulent deux lions féroces. Blacke et son ami vont devoir s'y infiltrer, et libérer Leonard par la même occasion.


J'ai omis de décrire un certain nombre de rebondissements dans mon résumé. C'est un épisode orienté vers l'action, avec quasiment pas d'énigme à se mettre sous la dent ( à part le moyen utilisé par Alex pour éloigner les lions, un truc de dompteur de fauves).
L'intrigue n'a rien de remarquable, cependant le visionnage est agréable grâce à l'humour de certaines situations: Leonard Blacke en particulier est très drôle ( notamment, il invente la recette des croissants à l'américaine, des hamburgers avec des moitiés de croissants en guise de petits pains ! ). Mais globalement l'intérêt se limite à une suite de péripéties, poursuites et bagarres avec des thugs. On notera quand même, dans le rôle du patron de casino, Patrick Macnee ( John Steed dans Chapeau melon et bottes de cuir ).

avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Gregory le Lun 4 Juil 2011 - 19:56


Ep.13 Wax Poetic



Une nuit de pluie et d'orage à New York. Tandis que Leonard Blacke tente de fuir des policiers qui souhaitent l'appréhender à travers les différents quartiers de Big Apple, aidé par une chauffeuse de taxi, Alex se trouve dans ses appartements de Manhattan, où une vente aux enchères doit avoir lieu. Une brochette de collectionneurs sont réunis pour chercher à acquérir le manuscrit d'une œuvre inédite d' Edgar Allan Poe. Le vendeur excentrique introduit en outre sur les lieux un cercueil de bois sombre contenant une statue de cire de l'écrivain tourmenté, réalisée peu après sa mort et qui, selon la légende, contiendrait le squelette de Poe. La statue est exhibée dans la salle de musique. Alors que les enchères doivent débuter, une coupure de courant survient. A la lueur des bougies, les participants constatent alors que le manuscrit a disparu. La porte d'entrée des appartements étant fermée à clef et l'ascenseur bloqué, l'objet doit toujours être sur place mais une fouille minutieuse de donne pas de résultats. Plus tard, deux des participants seront retrouvés mort étranglés dans la salle de musique, des marques de cire visibles sur le cou. Fait étrange, de la cire s'est détachée des mains de la statue, révélant aux témoins horrifiés un peu du squelette de Poe.


L'atmosphère de cet ultime épisode est vraiment très soignée, avec une ambiance d'épouvante digne des œuvres d' Hake Talbot. La disparition du manuscrit se révèle être un stratagème assez astucieux. Cependant les deux meurtres, présentés initialement comme des problèmes de chambre close, n'en sont finalement pas, une porte-fenêtre étant ouverte. La solution, bien que convaincante, est assez banale. Une fois de plus, les créateurs de la série ne se sont pas creusés la tête, laissant au final une impression mi-figue mi-raisin, malgré une mise en scène prenante. A noter que l'épisode a tout de même été nominé en 1987 aux Edgar Allan Poe Awards, dans la catégorie "meilleur épisode de série TV".




Globalement, c'était une série sympathique. Outre les crimes impossibles ( de qualité très inégale, mais quelques uns étaient vraiment bien ficelés), j'ai particulièrement apprécié le personnage truculent qu'est Leonard Blacke, qui apporte une bonne dose d'humour, d'autant plus que ses dialogues avec Alexander sont souvent savoureux. Il reste que la série aurait pu dans certains épisodes être de meilleure qualité si les scénaristes s'étaient donnés plus de mal pour concevoir des intrigues originales ( par exemple, l'intrigue du pilote est similaire à celle d'un épisode d'une série des années 60, Burke's Law, créée par la même équipe ).
Difficile de la comparer avec des séries des années 2000, tant la fiction télévisée a évolué depuis. Banacek, tournée plus de dix ans auparavant, m'a semblé globalement mieux écrite et présenter régulièrement des énigmes plus complexes. Cependant, ne faisons pas trop la fine bouche, on passe quand même d'agréables moments devant un honnête divertissement, parfois ingénieux.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Blacke's magic (série américaine)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum