Le meurtre des milles et une nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le meurtre des milles et une nuit

Message  hellrick le Jeu 6 Déc 2007 - 13:13

Beau tour de force en effet que ce roman même si je l'ai parfois trouvé un peu longuet avec l'impression qu'il ne s'agissait justement que d'un tour de force, c'est du pur Carr avec ses forces et ses faiblesses: on ne le lâche pas mais dès qu'on s'éloigne d'un cheveu de la résolution du mystère cela perd de son intérêt. Néanmoins le final (en dépit d'une suite de hasards qui furent bien utiles au plan du tueur - tout pouvait s'écrouler à chaque instant) est bien ficelé.

hellrick

Messages : 334
Date d'inscription : 09/11/2007
Age : 43
Localisation : Soignies - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://bis.cinemaland.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre des milles et une nuit

Message  Greg le Jeu 6 Déc 2007 - 18:55

Je plussoie (en voilà un verbe à la mode)

Il est très rare de nos jours de trouver une intrigue d'une telle complexité.Quelques coincidences,certes,mais qui rendent la solution de l'énigme très difficilement élucidable par le lecteur.

Greg

Messages : 49
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre des milles et une nuit

Message  Shok Nar le Mer 19 Déc 2007 - 17:05

d'une manière générale, les dickson carr sont souvent très compliqués (certains paul halter aussi je trouve), et celui-ci est un très bel exemple. Finalement, un des plus simples reste 3 cercueils se refermeront.
avatar
Shok Nar

Messages : 78
Date d'inscription : 09/10/2007
Age : 36
Localisation : Sarthe

Voir le profil de l'utilisateur http://shoknar3.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre des milles et une nuit

Message  hélène le Sam 29 Déc 2007 - 13:05

Je viens de le finir. Ai-je mal lu mais ce livre ne comporte aucun crime impossible ? Cela n'enlève du reste rien au suspense, une fois commencé impossible de le lâcher; d'ailleurs, le découpage du roman en quatre voix fait beaucoup pour renforcer le suspense; le narrateur suivant élucide les questions du précédent mais en suscite de nouveau jusqu'au final.
L'intrigue m'a rappelé "l'étrange cas des trois soeurs infirmes" de Charlotte Armstrong où l'énigme est un pur problème de logique.
Oui, je suis d'accord avec vous, l'intrigue est bien ficelée; très bien construite. Un JD Carr de bonne facture.

Mieux que "trois cerceuils se refermeront", que j'avais lu juste avant. J'ai eu l'impression d'être baladée d'alibi en alibi, avant le dénouement certes original. Une intrigue somme toute "technique"; j'entends par là construite autour du mecc; il n'y a pas, par rapport aux mille et une nuits, le souffle humain (les voix des narrateurs, par exemple).

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le meurtre des milles et une nuit

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum