Don Diavolo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Don Diavolo

Message  hellrick le Ven 12 Aoû 2011 - 11:22


J'ai trouvé le recueil au masque des 2 premiers romans consacrés au magicien détective, la préface conseille d'en accepter les invraisemblances et les compare aux serials, je suis à la moitié du premier, mon avis dans quelques jours ;-)

hellrick

Messages : 334
Date d'inscription : 09/11/2007
Age : 43
Localisation : Soignies - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://bis.cinemaland.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don Diavolo

Message  hellrick le Sam 13 Aoû 2011 - 18:28

Bon voilà, fini

C'était plaisant mais totalement invraisemblable, on est vraiment dans le serial avec le prestidigitateur qui combine des trucs incroyables en 5 secondes pour se tirer miraculeusement de la situation qui arrive 5 pages plus loin.
Le bouquin n'est pas très fair play avec le lecteur (des choses présentées comme impossibles ont en réalité été possibles) et rien ne tient vraiment la route, y compris les déductions...si on passe sur tout ça c'est un roman qui va très vite et qui multiplie les rebondissements sur 170 pages bien tassées, donc on ne s'ennuie pas, c'est déjà ça Wink

hellrick

Messages : 334
Date d'inscription : 09/11/2007
Age : 43
Localisation : Soignies - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://bis.cinemaland.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don Diavolo

Message  Gregory le Sam 13 Aoû 2011 - 19:38

Oui, bien abracadabrantesques, les Don Diavolo. Un peu décevant pour du Clayton Rawson, même si ça reste amusant. La non publication des nouvelles suivantes ne m'a pas trop chagriné. Par contre je n'ai toujours pas digéré la non publication des dernières anthologies de nouvelles de Lacourbe. Grrrr!
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don Diavolo

Message  hélène le Sam 13 Aoû 2011 - 20:12

je les ai lues, il y a pas mal de temps et n'en ai pas gardé un net souvenir, donc... J'ai récemment lu la nouvelle de C. Rawson qui avait servi au défi avec JD Carr dans un EQMM; je l'ai trouvé astucieuse mais sans plus (je n'apprécie pas trop le personnage du détective infaillible) et j'ai nettement préféré la version de JD Carr (il n'aurait pas tué patience).
Peut-être le problème vient-il de l'introduction de tours de magie qui, en l'absence d'explications, rendent le sujet hermétique (mauvais jeu de mot avec CC)

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don Diavolo

Message  Mister Y le Sam 13 Aoû 2011 - 22:08

hellrick a écrit:des choses présentées comme impossibles ont en réalité été possibles
C'est la formule qui veut ca, non ? A partir du moment ou on parle de crime impossible et de chambre close, il y a abus de langage de toutes facons : si le forfait a ete commis, il est clairement prouve qu'il n'etait pas impossible et/ou que la chambre n'etait pas parfaitement close. Sauf rare exception ou mise en boite du lecteur bien entendu...

Est-il possible de donner des precisions sans spoiler (je n'ai pas lu le livre) ? Est-ce que le detective/magicien enonce clairement que certaines possibilites sont a eliminer pour ensuite revenir sur ses declarations lors de la conclusion ? Si c'est le cas, c'est plutot decevant...

Mister Y

Messages : 278
Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : Londres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don Diavolo

Message  hellrick le Lun 15 Aoû 2011 - 14:36

Pour ne citer qu'un exemple,

BON JE VAIS SPOLIER UN PEU (car il y a plusieurs faits "impossibles" dans le bouquin



Spoiler:
on énonce clairement qu'il est impossible d'être passé par la fenêtre en grimpant par l'extérieur de l'immeuble et puis on trouve un super acrobate qui peut le faire...

Je sais bien que c'est classique de présenter comme impossible quelque chose de possible mais j'ai trouvé que, ici, ce n'était pas très fair play
En fait je pense que c'est plus dans la manière de présenter les choses que je trouve le roman peu fair play mais ce n'est pas facile à exprimer clairement Embarassed
je lirais plus tard le deuxième (la mort surgit du néant) là je suis dans l'arnaque est mon métier

hellrick

Messages : 334
Date d'inscription : 09/11/2007
Age : 43
Localisation : Soignies - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://bis.cinemaland.net

Revenir en haut Aller en bas

LA MORT SURGIT DU NEANT

Message  hellrick le Jeu 17 Jan 2013 - 15:32

Bon voilà, j'ai (enfin) lu LA MORT SURGIT DU NEANT qui parle de crimes commis par un homme invisible...une fois encore du pur serial avec quasiment un cliffhanger en fin de chaque chapitre (on a même droit à Diavolo enfermé dans un coffre fort fermé de l'intérieur et l'unique personne à connaitre la combinaison se fait tuer Very Happy )

Il est hautement improbable que le coupable puisse combiner les "trucs" qu'il réalise dans le temps imparti et puis je veux bien qu'on soit plus naïf à cette époque mais bon un homme invisible c'est quand même gros Basketball
D'autant que toutes les explications sont aussi nébuleuses que convenues et peu crédibles...

Reste que c'est plaisant et qu'on ne s'ennuie pas si on admet les "bases" fantaisistes de ces histoires bien tassées sur 150 pages

hellrick

Messages : 334
Date d'inscription : 09/11/2007
Age : 43
Localisation : Soignies - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://bis.cinemaland.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Don Diavolo

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum