Le sorcier de Manhattan de Charles Ewald alias Martin Meroy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le sorcier de Manhattan de Charles Ewald alias Martin Meroy

Message  Gregory le Mar 4 Oct 2011 - 19:07





Aujourd'hui, évoquons un auteur français à (re) découvrir, avec un roman paru en 1963 dans la collection Le point d'interrogation (Hachette), cité récemment sur le forum et présent dans le FSB.
Mark Rempart est un détective privé grisonnant, ancien membre éminent de la police new-yorkaise, dont les exploits lui ont valu le surnom de "sorcier de Manhattan". Au début du roman, il est engagé par une ponte, le riche et talentueux patron d'une grande agence de publicité de Madison Avenue, un certain Gary Greenfield, pour être son garde du corps et le suivre dans tous ses déplacements, suite à la réception d'une lettre de menaces. Greenfield, excentrique notoire, a pris l'habitude de se retirer pour concevoir ses campagnes de pub dans un bungalow construit sur le toit du building où siège l'agence. Un bâtiment sans fenêtres et impénétrable dont la seule issue est une porte en acier feuilleté, dont les alentours sont en permanence surveillés depuis une pièce vitrée située face au bungalow. De plus, les étages supérieurs du building et le toit ne sont accessibles que par un ascenseur privé, réservé aux proches collaborateurs de Greenfield. Malgré toutes ces précautions, alors que ce dernier a été vu pénétrer seul dans le bungalow, il réapparait à la porte, agonisant, un poignard gainé de cuir planté dans le dos.

Une intrigue dans le milieu des "mad men" bien menée. La lecture est agréable, les rebondissements du récit évitent tout ennui. Un polar dans le style hard "boiled" où Rempart, qui a de beaux restes, devra exploiter à plusieurs reprises ses talents au close combat. Également, dans la tradition de ce type d'histoires, le détective se double d'un séducteur patenté. L'originalité du personnage vient du fait que, contrairement à nombre de détectives de romans, il entretient des rapports au beau fixe avec les forces de l'ordre, milieu dans lequel il semble même unanimement admiré. Outre l'histoire prenante, on notera aussi une astuce pour circuler rapidement dans les rues encombrées de "Big Apple", en exploitant les particularités de la signalisation routière (chapitre 15), mais j'ignore si elle est toujours valable de nos jours.
Concernant le problème de local clos, la solution s'avère très classique et ne devrait pas surprendre les lecteurs chevronnés. Je dois dire qu'elle m'est venue à l'esprit assez tôt pendant la lecture du roman. Par contre, il est plus difficile de deviner tous les tenants et aboutissants de l'affaire. Un élément décisif permettant d'éclairer la toile de fond du drame n'est fourni que très tardivement, dans les derniers chapitres. Certains jugeront peut-être qu'il y a là un léger manque de fair-play, même si cela ne concerne qu'un élément justifiant le comportement des protagonistes (impossible d'être plus précis).
Sans être vraiment novateur, c'est un petit polar plaisant qui n'a pas mal vieilli, proposant des solutions multiples au problème posé ainsi que quelques déductions habiles entre deux passages d'action musclée.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sorcier de Manhattan de Charles Ewald alias Martin Meroy

Message  xafred le Mar 4 Oct 2011 - 19:30

Charles Ewald et Martin Méroy sont une seule et même personne? Je l'ignorais.

J'ai lu ce bouquin il y a une dizaine d'années, et je l'avais trouvé tout à fait honorable, l'auteur semblant de plus avoir une bonne connaissance de la société américaine. Pour avoir lu depuis plusieurs Méroy avec beaucoup de plaisir, je suis bien d'accord que l'auteur mérite d'être redécouvert, et sa relative obscurité à l'époque est assez surprenante.
avatar
xafred

Messages : 141
Date d'inscription : 31/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://atthevillarose.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sorcier de Manhattan de Charles Ewald alias Martin Meroy

Message  Gregory le Mar 4 Oct 2011 - 19:36

Pour plus de détails sur Ewald/Meroy, je te renvoie à cette page d'un autre forum où un article de Jacques Baudou le concernant est cité:
http://litteraturepopulaire.winnerbb.net/t2568-charles-ewald
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sorcier de Manhattan de Charles Ewald alias Martin Meroy

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum