La maison où je suis mort autrefois par Keigo Higashino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La maison où je suis mort autrefois par Keigo Higashino

Message  Gregory le Ven 9 Déc 2011 - 20:03





Sayaka est une jeune mère qui, ayant maltraité sa fille de manière compulsive, a été séparée de son enfant. Cherchant les causes de ce comportement violent, elle pense que sa source provient d'expériences traumatisantes survenues en bas âge. Malheureusement, ses plus lointains souvenirs débutent à son entrée en école primaire. De plus, l'album de photos anciennes qu'elle possède ne remonte pas à une période antérieure. Lors du décès de son père, elle reçoit une lettre contenant un clé sculptée d'une tête de lion ainsi que le plan sommaire de l'emplacement d'une maison dans une zone montagneuse de la région de Nagano, près du lac de Matsubara. Peu désireuse de s'y rendre seule, elle demande à son ex petit ami qu'elle n'a pas revu depuis l'adolescence de l'accompagner dans l'étrange demeure. De son vivant, son père semble y être allé régulièrement, partant du domicile familial le week-end en prétendant vouloir s'adonner à la pêche.
Arrivé sur les lieux, l'ancien couple constate bien des étrangetés. Outre le fait que la porte principale a été soigneusement condamnée, toutes les montres et horloges qui s'y trouvent sont arrêtées à la même heure, tandis que les divers objets du quotidien déposés dans chaque pièce semblent indiquer que la maison a été abandonnée brusquement quelques dizaines d'années auparavant. Cependant, d'autres indices inclinent à penser qu'elle n'a en réalité jamais été habitée. Progressivement, Sayaka se remémore avoir fréquenté la demeure et se souvient plus précisément d'une pièce...qui semble avoir étrangement disparu à présent, son issue remplacée par un mur nu. Le journal intime d'un enfant, la correspondance énigmatique de son père et le contenu d'un coffre à combinaison vont les mener au dévoilement d'une effroyable vérité.





Ayant déjà apprécié les fictions de Higashino Keigo au travers de quelques dramas japonais, je me suis tourné vers le seul récit de l'auteur publié en français qui m'était inconnu (connaissant l'adaptation filmique du Dévouement du suspect X ). C'est un roman d'une grande sobriété qui développe une atmosphère inquiétante par petites touches. Il s'agit d'une énigme généalogique où des détails en apparence anodins se révèlent lourds de signification quelques chapitres plus loin. Le dévoilement de l'intrigue s'opère de façon régulière, au travers des dialogues entre les deux protagonistes, dont le ton oscille entre appréhension et distante camaraderie. Dans cette quête de vérité, les maigres indices sont autant de faux-semblants plusieurs fois réinterprétés à la lumière de nouveaux témoignages du passé.
Le livre aborde le thème des violences familiales, souvent de façon allusive, au détour de quelques remarques de l'enfant qui en a été victime. Par contraste, l'aveu de maltraitance de Sayaka est direct et précis. Cependant, contrairement par exemple au très bon roman de l'islandais Arnaldur Indridason, La femme en vert, on ne trouve pas de longues descriptions éprouvantes de sévices familiaux. Mais les non-dits ne font ici aucunement perdre au récit de sa force.
Si le style, d'une certaine froideur, empêche le lecteur d'éprouver beaucoup d'empathie pour les personnages, le dénouement réserve un climax assez mémorable et des révélations qui ne devraient pas décevoir. Au final, c'est un roman psychologique sur le refoulement et l'angoisse existentielle qui l'accompagne, mais présenté sous la forme d'un récit énigmatique insolite et minutieusement agencé. A ne pas manquer.

Illustration ci-dessus: Le lac Matsubara à Shinshu, estampe de Kawase Hasui.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La maison où je suis mort autrefois par Keigo Higashino

Message  shinichi-kudo le Jeu 26 Juil 2012 - 9:48

Je n'ai pas lu ce livre mais je viens de finir la dévotion du suspect x du même auteur, je l'ai trouvé super
avatar
shinichi-kudo

Messages : 420
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum