un café maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

un café maison

Message  hélène le Dim 14 Oct 2012 - 14:19

On en avait parlé dans ce forum lorsqu'il est sorti (je n'ai pas retrouvé le topic).
Dans une maison des beaux quartiers de Tokyo, Yoshitaka
Mashiba annonce froidement à .son épouse Ayané qu'il va la
quitter et qu'elle ne doit pas en être surprise, puisqu'elle n'a pas
respecté les conditions du contrat qui les liait en ne lui donnant
pas d'enfant. Qui plus est, il a rencontré une autre femme, et il
veut reprendre sa liberté. Elle décide alors de partir passer
quelques jours chez ses parents, à Sapporo. Le surlendemain,
on retrouve le cadavre de Yoshitaka gisant dans son salon à
côté d'une tasse de café renversée. Kusanagi et son équipe sont
dépêchés sur les lieux. Prévenue, l'épouse de la victime rentre
de Sapporo, et visiblement l'inspecteur n'est pas insensible à
ses attraits. Sur le front de l'enquête, il est rapidement établi
que le café bu par Mashiba contenait de l'arsenic, mais le
meurtre a autrement toutes les apparences du crime parfait.
Soupçonnant Ayané Mashiba, la collègue de Kusanagi prend
alors contact avec le physicien Yukawa, qui a déjà aidé la
police dans le cadre d'affaires apparemment insolubles. Il
refuse d'abord de l'aider, mais change d'avis lorsqu'elle lui
apprend que les sentiments de Kusanagi pour la suspecte
semblent l'égarer. Keigo Higashino reprend le couple
Kusanagi-Yukawa, déjà rencontré dans Le Dévouement du
suspect X, et noue une nouvelle fois une énigme pleine de
nuances, dans la-quelle séduction et déduction se livrent à une
joute délicieuse qui fait tout le charme de ce roman, couronné
du prix Naoki, l'un des plus prestigieux au Japon.

Quelqu'un l'a-t-il lu ? Pour ma part, je me suis fortement ennuyée. De plus, je ne parlerai pas d'astuce pour le solution, plutôt de préméditation.

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un café maison

Message  clanelle le Dim 14 Oct 2012 - 16:12

Bonjour,

Ce roman a été évoqué avec d'autres dans le sujet "Parutions mars/avril/mai 2012 en France" de la section du forum consacrée aux sorties fraîches ou annoncées.

Dans ce sujet, Gregory donnait son opinion :
Gregory a écrit:
Un café maison est de bonne facture, l'énigme impossible est vraiment originale ainsi que la personnalité du criminel.Un peu lent à démarrer, mais une fois que Galileo entre en piste, c'est assez prenant.

Il fait partie de mes prochaines lectures. Je reviendrai ici y aller de mon commentaire.

Cordialement,
Lionel

clanelle

Messages : 69
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un café maison

Message  patrick_o le Lun 29 Oct 2012 - 10:22

Je l’ai lu dès que c’était paru en anglais. C’est un excellent livre avec des personnages fascinants, et le crime impossible est vraiment complexe! La solution est d’un type qui va diviser les lecteurs : quelques-uns vont la détester, et des autres vont l’aimer. L’auteur sait quelles objections nous aurons avec la solution et ça devient un thème majeur de la conclusion. Je pense que c’était une solution excellente.

Patrick
avatar
patrick_o

Messages : 152
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur http://sur-lieux-du-crime.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: un café maison

Message  clanelle le Mer 21 Nov 2012 - 19:13

Bonjour,

Je viens de le terminer et je l'ai bien apprécié.
Des difficultés à rentrer dedans, notamment à cause des noms japonais que je confonds toujours, même lorsqu'ils n'ont objectivement rien à voir. Mais passé un cap, lorsque les 3 détectives sont bien identifiés (2 co-équipiers de la police + 1 scientifique qui tient la vedette), que l'on comprend que tout va tourner autour du comment, je l'ai trouvé très prenant. Du reste, le "qui ?" et même le "pourquoi ?" ne sont pas des questions destinées au lecteur qui assiste à une "séquence pré-générique" très riche.
La solution est honnête et meilleure que celle que je m'étais imaginée.

Par ailleurs, j'ai trouvé les personnages, les situations et les choix des personnages plutôt crédibles (beaucoup trop d'oeuvres pêchent à mes yeux sur ce point).
Les digressions du scientifique et sa façon de discuter avec les détectives sont de plus séduisantes.

Il semble que ce soit le dernier-né d'une série. Avez-vous lu les précédents ? Sont-ils de la même veine ?

Cordialement,
Lionel

clanelle

Messages : 69
Date d'inscription : 06/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un café maison

Message  shinichi-kudo le Mar 27 Nov 2012 - 17:49

clanelle a écrit:

Il semble que ce soit le dernier-né d'une série. Avez-vous lu les précédents ? Sont-ils de la même veine ?

Cordialement,
Lionel


Il y a "Le dévouement du suspect X" avec le même détective scientifique. J'ai bien aimé, il y a un côté très "Columbo".
Du même auteur il y a aussi "La Maison où je suis mort autrefois" mais sans son détective fétiche. Je e l'ai pas lu celui-là...
avatar
shinichi-kudo

Messages : 427
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: un café maison

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum