Maximilien Heller (Henri Cauvain)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maximilien Heller (Henri Cauvain)

Message  meurdesoif le Ven 17 Jan 2014 - 12:10

Je viens de terminer le vieux roman Maximilien Heller, par H. Cauvain, qu'on peut trouver dans le volume Omnibus de F. Lacassin Premières Enquêtes.

Ce roman a été plutôt apprécié par le Guide Mille-Un, principalement par l'intérêt du détective, un précurseur de Sherlock Holmes, comme lui une sorte de misanthrope reclus probablement drogué, accompagné par un médecin narrateur — encore que la deuxième moitié du livre soit constituée de lettres envoyées par Heller à son ami — et adepte du déguisement (et de l'infiltration). Passons sur la ressemblance des noms H*L*E* — je connais un écrivain alsacien pour qui on pourrit en dire autant — et sur la déduction en chaîne à partir de minuscules détails (ici encore embryonnaire : des traces d'une terre particulière retrouvée sur les lieux du crime, notamment). Il est tout-à-fait possible de Conan Doyle, qui faisait régulièrement des séjours en France et lisait le français,

Certains aspects du roman policier populaire sont encore présents : génie du crime et détective rivalisant dans l'art du déguisement, mystérieuse femme cataleptique et somnambule, brave innocent jeté en prison par une justice imbécile, ours anthropophage de garde, squelette dans un cagibi...

A part ça le CC est tout léger-léger, mal posé : si on insiste sur les fenêtres fermées et grillagées, le CC n'est jamais mis sur le haut de la pile des préoccupations du détective ou de la police, il sera résolu de façon un peu désinvolte par l'assassin lui-même lors de ses aveux. Si l'on considère le tour de passe-passe du poison, il est transparent.

Bref, on est loin de Dickson Carr, et même de Holmes lui-même, mais c'est toujours dépaysant de lire ce genre d'antiquités !

meurdesoif

Messages : 153
Date d'inscription : 15/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien Heller (Henri Cauvain)

Message  Franck le Jeu 30 Jan 2014 - 21:01

Bonsoir,

J' ai lu ce roman dans l' anthologie précitée. J' ai eu beaucoup de plaisir à commencer ce livre (bon début) et curieusement, encore
plus de plaisir à le terminer !
Il faut posséder cette anthologie, et ce roman se lit donc comme une curiosité, sans plus.
Dans cette anthologie, outre la nouvelle de Futrelle ( La machine à penser) et les deux histoires du Vieil Homme dans le Coin, il faut
noter le bon roman de Léon GROC, l' Autobus Evanoui. Léon GROC, de la premier moitié du XXè, a aussi sévi dans la Science-Fiction.

Franck

Messages : 88
Date d'inscription : 25/07/2008
Age : 48
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien Heller (Henri Cauvain)

Message  meurdesoif le Jeu 30 Jan 2014 - 23:28

J'ai eu du mal avec l'Autobus évanoui. Le problème est beau (disparition d'un bus et de ses passagers) mais les péripéties font sourire après toutes ces années (le policier qui démissionne pour se consacrer à son enquête, son adjoint justement amoureux d'une des disparues, ...) alors on peut appeler ça du charme suranné... Quant à l'explication de la disparition, c'est le genre d'artifice que les auteurs de CC n'osent plus employer... Mais c'est vrai que je l'ai lu vite, avec un plaisir certain.

Pour le vieil homme dans le coin, une vraie découverte. Et la Machine à penser, le Père Brown, sont agréables à lire (certaines nouvelles sont même dans le Guide 1001).

meurdesoif

Messages : 153
Date d'inscription : 15/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maximilien Heller (Henri Cauvain)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum