le silence des cloîtres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le silence des cloîtres

Message  hélène le Jeu 13 Fév 2014 - 18:55

Bonjour à tous,
Pêché ça dans ma libraire
Le Silence des cloîtres de Alicia Gimenez bartlett
Les religieuses d'un couvent de Barcelone font appel à l'inspectrice Petra Delicado en toute confidentialité. On leur a dérobé la relique d'un saint datant du Moyen-Age et le moine chargé de sa restauration a été assassiné. Dans une Espagne toujours très catholique, les théories les plus folles s'échafaudent...

Ce que la 4ème de couv d'amazon ne précise pas est qu'il est rajouté "un vrai crime en chambre close" dans l'édition papier.
je ne sais pourquoi j'ai hésité, hésité, hésité; une lecture au hasard des pages ne m'a pas véritablement convaincue.
d'autant qu'un commentaire (toujours amazon) fait état :
Tout d'abord cette huitième "aventure" sort pour la première fois en gros volume "plein pot" chez Rivages alors que les sept précédentes passaient directement par la case "prix poche". Mais bon.... il faut manger.
Les traducteurs ont changé mais rien à dire, c'est toujours de la très belle écriture.
Non, les deux étoiles que j'éjecte sans culpabiliser ne sont pas dues à une usure des deux personnages centraux, même si j'ai trouvé Petra de plus en plus injustement "raide" dans ses rapports avec celles et ceux qui l'aiment, mais à l'essentiel :
300 pages d'enquête qui piétine à deux à l'heure (mais c'est tellement bien écrit) et tout à coup un véritable hasard (ce qui peut arriver dans la vraie vie) fait focaliser Petra et Fermin vers la "solution". Et dans les 100 pages suivantes on retrouve l'Alicia des sept premiers opus.
Le bouquin aurait pu être allégé d'un bon tiers. Mais dans le monde de plus en plus moyen du polar actuel, on reste dans un registre haut de gamme où l'ennui des deux premiers tiers du volume est très largement compensé par une écriture et une traduction de grande qualité.
Ceci dit, une œuvre à lire dans l'ordre chronologique comme il se doit avec ce qu'on appelle désormais les héros récurrents.

c'est aussi l'impression que j'ai eue en le lisant en travers.
Mais bon quelqu'un connait-il ?


hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le silence des cloîtres

Message  meurdesoif le Ven 14 Fév 2014 - 19:57

Si si, amazon le mentionne (et Decitre, copié-collé) :
En épousant l'architecte Marcos Artigas, l'inspectrice Petra Delicado ne se doutait pas que sa nouvelle vie la mènerait. Au couvent. Les soeurs qui donnent des cours de religion à Marina, la plus jeune fille de Marcos, se sont fait voler une précieuse relique. Mais surtout, elles ont découvert le cadavre d'un moine dans leur chapelle. Un vrai crime en chambre close. Dans une Espagne où la presse à sensation n'attend que l'occasion de se déchaîner, les théories les plus folles s'échafaudent. Heureusement Petra Delicado et l'inspecteur adjoint Garzon ont les pieds sur terre. On retrouve l'inénarrable Petra Delicado, ses colères, son humour et ses contradictions dans sa huitième enquête barcelonaise.

A part ça, pas de mention de CC dans aucun autre résumé ou commentaire. Peut-être que les lecteurs qui commentent sont plus intéressés par le qui? ou le pourquoi? que le comment? Ou peut-être que l'aspect CC est nettement moins accentué dans le roman que dans la 4 de couv'... En tout cas, l'argument de la CC semble être redevenu vendeur ces temps-ci (ou du moins c'est ce que croient les éditeurs ?) quitte à labelliser des CC médiocres.

En tout cas merci pour l'info, ç'a l'air d'une série de polars à succès. Et Rivages a publié par le passé quelques chefs-d'oeuvre du genre, en "Mystères" ou en "Noir"... Bon vivement demain que je feuillette !


meurdesoif

Messages : 178
Date d'inscription : 15/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum