Le marié perd la tête (John Dickson Carr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le marié perd la tête (John Dickson Carr)

Message  hellrick le Lun 14 Mar 2016 - 10:07

Premier roman de Carr, souvent qualifié de mineur.
Sans doute est-ce vrai mais c'est plutôt plaisant. L'intrigue est assez classique avec un meurtre apparemment impossible. La solution est moins compliquée et sans doute plus crédible (enfin c'est relatif car elle repose sur un "TRUC" difficile à croire mais assez courant dans les romans de cette époque).

Pour un lecteur moderne le contexte est parfois amusant, Carr semblait assez effrayé par la drogue (c'était l'époque de l'hilarant documenteur Reefer Madness: Teach your children pour les connaisseurs) donc il faut admettre que fumer un oinj peut vous transformer en fou meurtrier affraid , que si vous fumez de la ganja vous ne vivrez pas 5 ans et que l'on peut reconnaitre un accro à l'opium rien qu'à son écriture. Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

Mais dans l'ensemble ce n'est pas un mauvais moment


hellrick

Messages : 334
Date d'inscription : 09/11/2007
Age : 43
Localisation : Soignies - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://bis.cinemaland.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum