Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  LG Merlini le Jeu 9 Juil 2009 - 16:31

Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE, qui me charge de vous transmettre le texte suivant. (LG Merlini)

Chers amis lecteurs et lectrices
et amateurs de crimes impossibles,

J’ai récemment pris connaissance de vos déclarations et de vos remarques — oui, « Franck », je vous ai lu un jour ! — et Paul Halter m’a proposé de vous faire un courrier. Je m’adresse donc à vous tous et tente de répondre aux interrogations de chacun d’entre vous.

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que, ces temps-ci, l’édition se porte plutôt mal. Dans ce domaine comme dans la majorité des autres, ce sont les « Commerciaux » qui ont pris le relais des directeurs de collection classiques. Et à notre époque de rentabilité à tout prix, il n’est désormais plus question de sortir des livres dont la vente ne permet pas un maximum de profit. En conséquence, la profession d’éditeur — produire des livres qui se vendent de façon à faire des bénéfices pour faire vivre décemment l’entreprise et ses employés tout en aidant à faire connaître de petits auteurs et diversifier son catalogue — n’existe pratiquement plus. C’est le phénomène « boule de neige » qui a donc la primeur : on n’édite plus que ce qui est sûr de se vendre. Ce qui, à plus ou moins brève échéance, conduira à la mort de l’édition le jour où il n’existera plus que quatre ou cinq auteurs « rentables » sur le marché…
Tout cela pour vous dire, hélas, que les anthologies de crimes en chambres closes ont vécu…

C’est d’autant plus dommage que, contrairement aux apparences, je ne suis pas resté inactif et j’ai accumulé dans mes tiroirs depuis mes dernières anthologies, plus de… soixante nouvelles de crimes impossibles inédites et — je peux vous l’affirmer — d’excellentes qualités. Quantité de textes encore inconnus en France d’Edward D. Hoch, la plus belles histoire de crime en ascenseur (écrite en 1965 par un inconnu, William Krohn), et d’autres petits bijoux de Joseph Commings, Arthur Porges, Charles B. Child, Peter Antony, C. Daly King, Ellery Queen, etc ! Ainsi qu’un grand nombre de nouvelles récentes (le genre a toujours la faveur du public en Angleterre et aux Etats-Unis) et des inédits de J. Barine et d’un nouveau venu français de grand talent, Patrick Pommier.

Pardonnez-moi de vous mettre ainsi l’eau à la bouche sans avoir, pour l’instant, le moindre espoir de satisfaire un jour votre soif de connaître toutes ces merveilles ! Mais, à moins d’un bouleversement radical dans la politique d’édition française, toutes ces nouvelles — déjà réparties dans trois tomes d’une série pompeusement intitulée LA GRANDE ANTHOLOGIE DES CHAMBRES CLOSES ET DU CRIME IMPOSSIBLE (prévue pour une publication à l’Atalante) — risque de demeurer à jamais inédites…

Une fois ceci établi, je veux répondre à quelques-unes des questions que chacun de vous se pose plus spécifiquement.

• À Hélène Calvez et Franck, je voudrais dire que je partage leur admiration pour le regretté Edward Hoch. J’ai réuni toutes les nouvelles du Dr Hawthorne et je peux vous affirmer que certaines des dernières publiées (70 au total : les deux dernières sont parues depuis la mort de Ed) sont excellentes. Et l’une des toutes dernières (THE PROBLEM OF THE SHEPHERD’S RING parue en septembre 2006) est un véritable chef d’œuvre — la meilleure de toute la série. L’un de mes vœux les plus chers serait de publier un ou deux autres volumes des meilleures histoires de Hawthorne — à défaut de publier l’intégrale (sans compter d’autres séries tout aussi captivantes du même auteur comme Nick Velvet et surtout Simon Ark !). Mais c’est une utopie : le seul recueil édité par Rivages n’a eu qu’une très faible audience et François Guérif — pourtant amateur, lui aussi, de crimes impossibles — ne veut (ne peut) plus se lancer dans une telle entreprise…

Je tiens à souligner toutefois que c’est grâce à François Guérif que vous avez pu découvrir, jadis, les anthologies publiées par Joëlle Losfeld, et quelques autres petites merveilles comme les deux romans de Hake Talbot (AU SEUIL DE L’ABÎME et LE BRAS DROIT DU BOURREAU), LE SPECTRE DE SALEM (que, pour ma part, je trouve exceptionnel) et les deux recueils de nouvelles de Joseph Commings. En ce qui concerne ce dernier auteur, je peux vous dire que les quelques histoires du sénateur Banner encore inédites sont infiniment plus faibles que celles déjà traduites — hormis une écrite en collaboration avec Edward Hoch (Hoch-Commings : quel duo !) que j’avais mise de côté pour le tome 1 de LA GRANDE ANTHOLOGIE… Mais j’ai encore en réserve une vingtaine de nouvelles diverses de cet auteur inclassables et qui mériteraient une découverte. Des histoires fantastiques, insolites ou criminelles, notamment une histoire « hard boiled » (mais sans situation impossible) qui est un véritable chef d’œuvre.

• À Hélène Calvez (j’ai lu avec beaucoup d’intérêt et de passion vos FEMMES DE CHAMBRE, bien écrites et captivantes. Je suis plus réservé en ce qui concerne BÂB), à propos de l’édition Omnibus : pourquoi aucune nouvelle inédite et la reprise d’anciennes déjà connues ? Parce que la collection ne s’adresse pas aux amateurs éclairés mais à ce qu’on appelle le « grand public », avec l’ambition de faire découvrir des auteurs ou un genre à travers un choix de textes. En outre, Omnibus ne paie pas de traductions… C’est exceptionnel si j’ai réussi à obtenir d’eux qu’ils publient un inédit (NINE TIMES NINE), déjà traduit pour un volume similaire du Masque et qui risquait de demeurer à jamais dans les tiroirs étant donné la nouvelle politique des Éditions du Masque.

À propos de cette vénérable maison, je dois souligner que j’avais beaucoup de projets à la grande époque où la publication régulière des Intégrales était toujours à l’ordre du jour — notamment un second volume de PETITS CRIMES IMPOSSIBLES. Mais lorsque l’équipe en place a été virée purement et simplement en l’espace d’un mois et que Le Masque est tombé sous le joug des Éditions Jean-Claude Lattès, il n’a plus été question de tout cela. J’avais alors en chantier un volume INTÉGRALE CHAMBRES CLOSES comprenant sept romans (4 rééditions et 3 inédits). Ce projet a capoté en moins d’une semaine : tout était prêt — textes et préfaces — et sur le point d’être mis en fabrication ; la couverture était choisie, et j’ai fait une présentation à la presse pour apprendre — cinq jours plus tard… — que tout était purement et simplement… annulé ! Vous trouverez parfois mention de ce volume dans certains catalogues de vente par correspondance alors qu’il n’existe pas !… Inutile de vous dire que j’ai mis plusieurs semaines à me remettre de cette triste et décourageante expérience.

• À Johnwatson : pourquoi avoir repris TROMPE L’ŒIL de Marcel Lanteaume et non LA TROISIÈME BALLE, jamais réédité depuis 1948 ? Tout simplement pour diversifier les exemples de « crimes impossibles » dans un volume qui se voulait vulgarisateur. La réédition de LA TROISIÈME BALLE était prévue pour un second volume envisagé si le premier se vendait suffisamment aux yeux des Commerciaux. Ce qui, apparemment, n’a pas été le cas… It’s a Pity parce que, même dans le domaine de la réédition, il y a encore des choses à faire et qui ne coûterait pas énormément pour des maisons comme Omnibus (qui dépend des Presses de la Cité) : je pense, entre autres, à quelques classiques introuvables de Noël Vindry, Alexis Gensoul ou autres…

Cette longue réponse, je l’espère, répondra à la plupart de vos interrogations.

Une dernière précision en ce qui concerne l’Atalante qui fut mon éditeur fidèle durant plus d’une décennie. C’est Pierre Michaut, son directeur, qui a voulu entreprendre l’Intégrale des pièces radiophoniques de John Dickson Carr lorsqu’il a appris que, après plus de vingt années de recherches, j’avais réussi à me procurer — ce qui n’a pas été un mince travail, je vous prie de le croire ! — la totalité des pièces radio de cet auteur que je vénère. Je dois dire, toutefois, que je n’étais pas très “chaud” à l’idée de cette intégrale. S’il y a beaucoup de pièces intéressantes et même passionnantes, beaucoup d’autres, notamment certaines pièces de propagande, si elles ne sont pas médiocres, ne peuvent intéresser que des amateurs d’Histoire contemporaine et risquaient donc de ne pas trouver leur public. Mais Pierre Michaut comptait sur la renommée de Carr comme auteur. Hélas, le temps est passé : mis à part quelques amateurs éclairés comme vous, Carr n’intéresse plus personne. Les ventes du volume 1 ont culminé à… 1000 exemplaires ; celles du second n’ont pas dépassé les… 700 ; quant au troisième — le meilleur, selon moi —, elle culminent à 350… Je n’ose imaginer ce que sera le résultat du dernier volume !

Ces précisions pour vous dire que Pierre Michaut ne voulait pas publier d’autre anthologie parallèlement à ce programme ambitieux. Maintenant qu’il est mené à bien — et c’est tout à l’honneur des éditions de l’Atalante d’avoir été jusqu’au bout étant donné les résultats décourageants de l’entreprise —, Pierre Michaut m’a fait part de sa décision de ne plus continuer les anthologies. Je suis immensément déçu, bien sûr, mais je ne peux lui en vouloir de cette décision. Il faut vous dire que la mise en œuvre d’une anthologie de nouvelles inédites nécessite beaucoup de temps, de travail et d’investissement. Il faut lire beaucoup (notamment en anglais) pour faire une sélection en toute connaissance de cause. Il faut faire une composition équilibrée. Ensuite, il faut rechercher les ayant-droit, un par un, ce qui n’est pas une mince affaire ! Puis il faut négocier ces mêmes droits. Et il faut les payer. Après quoi, il faut faire traduire les textes et payer le traducteur ou la traductrice. Et puis aussi, un peu, le concepteur de l’anthologie… Bref, un travail interminable et qui, aujourd’hui, décourage d’emblée les éditeurs pour une audience de plus en plus problématique.

Le seul espoir serait un changement radical dans le goût des lecteurs. Peut-être que de lettres enflammées réclamant des anthologies sur ce thème à certains éditeurs seraient susceptibles de débloquer la situation ? Mais, il faudrait pour cela que le courrier soit d’une exceptionnelle abondance !… Je n’ose y croire. Ou peut-être — pourquoi pas ? — créer un Club des Amis du Crime Impossible qui, s’il comprenait suffisamment de membres, pourrait inciter certains éditeurs à se (re)lancer dans ce genre d’entreprise ? Quant on pense qu’au Japon, la littérature policière à énigme est actuellement la plus prisée et que les rééditions des grands classiques (Carr le premier) se vendent comme des petits pains !…

Pour ne pas terminer sur une note trop pessimiste, je vous annonce néanmoins la publication chez Rivages dans les prochains mois (à la fin de l’année ou au début de l’année prochaine) de la traduction d’un des deux derniers inédits de Carr : THE HUNGRY GOBLIN. Un livre qui n’est pas génial, certes, mais qui, à mon sens, n’est pas aussi médiocre que les critiques américains ont voulu le faire croire. Et surtout, la traduction d’un formidable roman japonais, extraordinaire… hallucinant… déconcertant… bref, inclassable : THE TOKYO ZODIAC MURDERS de Soji Shimada. Ce n’est pas un crime impossible — il comporte un assassinat en chambre close, mais qui n’est qu’anecdotique et n’a pas vraiment retenu l’attention de son auteur — mais il développe une idée incroyable et qui ne pouvait naître que dans un esprit hors norme. Peut-être une nouvelle forme de crime impossible, puisque… Non, je ne peux me résoudre à vous en dire plus. Je ne veux en rien déflorer cette intrigue qui ne s’apparente à rien de connu en matière d’énigme insoluble.

La parution de ce chef d’œuvre absolu devrait être suivie, un an plus tard, de la traduction d’un autre roman japonais tout aussi étrange, THE TATOO MURDER CASE de Akimitsu Takagi.

Par ailleurs, la traduction des deux dernières « novelettes » de Clayton Rawson concernant Don Diavolo est depuis longtemps terminée : elles devaient paraître au Masque. Et je cherche en vain quelqu’un acceptant de les publier — en reprenant (pourquoi pas ?) les deux premières pour un volume « intégral ». François Guérif, déjà contacté, n’a pas encore donné de réponse.

Voilà. C’est tout pour aujourd’hui. Si vous avez d’autres questions à poser, n’hésitez pas. J’y répondrai bien volontiers un prochain jour.

Je termine en vous souhaitant à toutes et à tous de belles découvertes dans le genre qui nous est cher et qui, malgré les apparences, continue de se développer aussi bien en Angleterre qu’aux Etats-Unis (nouvelles et romans !)…

Avec ma reconnaissance et toute ma sympathie.
Roland Lacourbe.

LG Merlini

Messages : 10
Date d'inscription : 09/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  hellrick le Sam 11 Juil 2009 - 9:36

LG Merlini a écrit:Et surtout, la traduction d’un formidable roman japonais, extraordinaire… hallucinant… déconcertant… bref, inclassable : THE TOKYO ZODIAC MURDERS de Soji Shimada.

Un roman dont j'ai entendu le plus grand bien et qui apparemment mélange policier avec crimes impossibles, thriller, tueur en série et gore...Je ne peux que m'en réjouir donc cheers

hellrick

Messages : 334
Date d'inscription : 09/11/2007
Age : 43
Localisation : Soignies - Belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://bis.cinemaland.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  carterdickson le Sam 11 Juil 2009 - 18:25

Cher Merlini (Le Grand), cher Roland Lacourbe

C'est avec grand intérêt et énormément de tristesse que j'ai pris connaissance de votre participation à ce forum.
Je ne vais pas vous raconter ma vie mais je vous dois sans doute quelques-uns de mes meilleurs moments de lecture policière.
J'ai découvert J.D. Carr dès l'âge de 17 ans (j'en ai aujourd'hui 49) après avoir épuisé A Christie,Conan Doyle, M Leblanc et autres Ellery Queen ; j'ai écumé des kilomètres de brocantes pour dénicher des ouvrages à l'époque introuvables, fouillé les rayonnages de dizaines de libraires (à une époque où internet n'existait pas...).
Puis, un jour,dans les années 80, au cours de mes pérégrinations, je suis tombé par hasard sur votre première anthologie. Depuis lors, je pense avoir acheté et lu tous vos ouvrages. Je tiens à vous remercier pour tous ces moments d'étonnantes découvertes (notamment N.Vindry dont la recherche m'a occupé durant de nombreuses années et qui vient de se terminer par l'achat du dernier livre manquant).
Aujourd'hui encore, je suis à la recherche de nouveaux auteurs et textes traitant de ce type d'histoires policières (je sais, ça frôle la maladie mentale...).
Je suis donc très triste d'apprendre que je n'aurai peut-être plus l'immense plaisir de vous lire.
Non, il faut réagir.
Fondons ce fameux "Club des Amis du Crime Impossible" et combattons l'implacable logique économique...
Sus à l'ennemi...
Cher Roland, laissez-moi vous embrasser (métaphoriquement, bien sûr...) et espérer que vous trouverez les moyens et l'occasion de continuer à publier vos indispensables ouvrages.
avatar
carterdickson

Messages : 237
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  johnwatson le Sam 11 Juil 2009 - 20:17

Mon cher Roland,
Un grand merci pour tout ce que vous avez fait pour les histoires de crime impossible Exclamation Exclamation
Je ne suis cependant pas toujours d"accord avec vous. J'ai été déçu par "Mort par alibi" ou par "Le contrôle de l'homme mort", peu enthousiasmé par "La roche qui hurle" ou "Appelez le diable", ou par les nouvelles de Futrelle...
Vous m'avez fait découvrir et aimer "La mort de Lawrence Vining", Vindry, Lanteaume (dont j'ai désormais lu l'oeuvre complête Exclamation ), Boca, Chollier, Commings et E.D. Hoch, Talbot, Rawson, Herbert/Wyl (avez-vous lu "Le château des 7 mystères" de Suzanne Frémont qui fait penser aux oeuvres de ce duo Question) et d'autres...
Qui d'autre que vous pour rééditer Gensoul, Letailleur, Fauchet et consorts Question Personne, j'en ai bien peur....

Un "Club des amis du crime impossible" Question Why not Question Twisted Evil
avatar
johnwatson

Messages : 213
Date d'inscription : 30/05/2008
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  Inspecteur Hurst le Dim 12 Juil 2009 - 12:39

Que tout cela n'est pas rassurant... j'ai moi-même un roman policier avec un crime en chambre close qui doit paraître chez un éditeur régional. Le bouquin, non pas à cause de son contenu, mais plutôt à cause de la fameuse crise actuelle, est en attente depuis près d'un an. A défaut, une nouvelle, avec les personnages du roman, va être publiée en deux parties dans la revue trimestrielle de l'éditeur en question.
Grand collectionneur, les nouvelles de M. Lacourbe ci-dessus me navrent... la suite de Carr en intégrale ? La suite des Halter ? D'autres anthologies de crimes impossibles ? Pfffff. Que c'est dommage...
Je fais donc partie des rares Français à avoir acheté les 4 volumes des pièces radiophoniques de Carr chez l'Atalante... et j'en suis fier ! Et si un club de passionnés de crimes impossibles dans la littérature policière se forme, j'en suis !
avatar
Inspecteur Hurst

Messages : 325
Date d'inscription : 01/03/2008
Localisation : Centre de la France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  Halter Ego le Sam 18 Juil 2009 - 17:23

Merci M. Lacourbe pour votre intervention et pour votre travail.Je dois dire que je garde un souvenir ému de votre anthologie aux éditions Encrage,donnant un résumé des cinquante (si je me souviens bien)meilleures chambres clloses,avec la solution pour chacun des problèmes en deuxième partie..et qu'il était difficile de résister à la tentation de lire la solution,tant les énigmes étaient originales..et tant malheureusement il était alors difficile de se procurer les ouvrages cités.
Je pense aussi qu'un club des amateurs de crimes impossibles serait une bonne chose,étant donné la triste situation de l'édition que vous nous décrivez...il pourrait ainsi agir comme une sorte de lobby..en tout cas je suis près pour ma part à y adhérer.
Je regrette le temps béni où les ouvrages du maître Paul Halter étaient publiés au rythme de deux par ans aux éditions du Masque..et je me dis que si sa production n'a pas baissée,il doit y avoir une longue liste de chefs d'oeuvres actuellement stockés dans des tiroirs,en attente de publication.Quel gâchis!

Halter Ego

Messages : 3
Date d'inscription : 18/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le "Club des Amis du Crime Impossible"

Message  LG Merlini le Sam 18 Juil 2009 - 19:45

Le "Club des Amis du Crime Impossible" ?
Voilà une belle idée… J’imagine déjà les réunions annuelles dans l’arrière-salle d’une taverne de Soho, avec tous ses membres masqués ou vêtus d’un suaire violet, et sur la poitrine, au milieu d’un cercle jaune, les flamboyantes lettres MECC…
Un groupe secret qui va changer la face, non pas du monde, mais celle plus hideuse de la subversive dérive du roman policier ?
J’exagère un peu… MAIS POURQUOI PAS ?
Si oui, LG Merlini sera de la partie.

LG Merlini

Messages : 10
Date d'inscription : 09/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  hélène le Sam 18 Juil 2009 - 20:49

Eh bien, on s'absente 15 jours et que se passe-t-il ? une révolution : le club des amis du crime impossible ! dont évidemment je souhaite faire partie.
Une association ? Un forum (encore un !) ? Un fanzine ?...

J'aurais évidemment plein de question à vous poser, cher Roland, mais je tiens avant tout à vous remercier car c'est grâce à votre travail d'anthologiste (notamment 25 histoires de chambres closes chez l'Atalante) que je me suis lancée dans cette aventure.

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  hélène le Dim 19 Juil 2009 - 16:41

Cher Roland, je ne peux que me rejouir des prochaines publications chez Rivages, et déplorer évidemment l'arrêt des anthologies chez l'Atalante.
je connais toutes les difficultés du métier d'éditeur mais en ce qui concerne les oeuvres de Carr, peut-être y-a-t-il eu un manque d'information vers le grand public.
Ainsi, combien de vos parutions ont fait l'objet d'un article dans la presse ? je me souviens d'un article paru dans Libération paru en 2004 (sans doute pour "petits crimes impossibles"), depuis plus rien. L'Atalante a-t-il un attaché de presse ? je me doute bien que oui mais les sorties de Carr sont restées sans écho et d'ailleurs plutôt difficile à trouver.
Je souhaiterais bien évidemment savoir pourquoi dans les pays anglo-saxons comme au Japon les romans d'énigme connaissent un fort succès quand en France, ils tombent vite aux oubliettes (cette question avait d'ailleurs fait l'objet d'un topic dans ce forum) mais peut-être avez-vous une explication.

Comme carterdickson, je passe beaucoup de temps à rechercher dans le Net si des oeuvres de mecc sont à paraître, aussi je suis vivement intéressée par la prochaine parution de l'inspecteur hurst; pourriez-vous suggérer, cher inspecteur, le principe d'une souscription à votre éditeur.

Pour avoir rencontré lors de dédicaces des mordus du genre, je puis vous assurer le "crime en chambres closes" n'est pas mort, mais il a du mal à se faire connaître, c'est certain. Je suis d'ailleurs étonnée, puisque tout ce qui nous vient d'Amérique est souvent gage de vente, que les éditeurs ne se précipitent pas sur les énigmes d'Edward Hoch; si Carr a vieilli, l'on ne peut reprocher à des oeuvres de 2006 d'être dépassées.

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  carterdickson le Dim 19 Juil 2009 - 17:40

LG Merlini a écrit:Le "Club des Amis du Crime Impossible" ?
Voilà une belle idée… J’imagine déjà les réunions annuelles dans l’arrière-salle d’une taverne de Soho, avec tous ses membres masqués ou vêtus d’un suaire violet, et sur la poitrine, au milieu d’un cercle jaune, les flamboyantes lettres MECC…
Un groupe secret qui va changer la face, non pas du monde, mais celle plus hideuse de la subversive dérive du roman policier ?
J’exagère un peu… MAIS POURQUOI PAS ?
Si oui, LG Merlini sera de la partie.

Club des Amis du Crime Impossible = CACI; quel merveilleux camouflage pour un groupe secret...

Mais ne serait-ce pas Paul Halter lui-même qui se dissimulerait sous le pseudo du Grand Merlini (hum ?)... Dites-nous, Grand Maitre...
avatar
carterdickson

Messages : 237
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  LG Merlini le Lun 20 Juil 2009 - 18:16

Non, hélas je ne suis pas « Le Grand Maître » ! Mais je connais bien Paul Halter, ainsi que Roland Lacourbe. Tous deux sont d’ailleurs ravis de l’existence de ce forum. Je ne pense pas qu’ils aient le temps d’y participer régulièrement, mais c’est avec plaisir qu’ils répondront de manière globale à d’éventuelles questions, comme l’a déjà fait Roland Lacourbe, à qui, c’est vrai, nous, les amoureux du mystère, devons beaucoup.
GL Merlini

LG Merlini

Messages : 10
Date d'inscription : 09/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  Inspecteur Hurst le Jeu 23 Juil 2009 - 13:43

hélène a écrit:Comme carterdickson, je passe beaucoup de temps à rechercher dans le Net si des oeuvres de mecc sont à paraître, aussi je suis vivement intéressée par la prochaine parution de l'inspecteur hurst; pourriez-vous suggérer, cher inspecteur, le principe d'une souscription à votre éditeur.

La souscription est une option envisagée par l'éditeur, justement. En livrant une nouvelle pour la revue de ce même éditeur, l'autre jour, j'ai eu une précision, cette fois relativement engagée, quant à la sortie de mon court roman : premier trimestre 2010. La nouvelle, elle, va être publiée en deux épisodes, dans les numéros de septembre et décembre (revue trimestrielle), avec un crime impossible et les mêmes limiers que mon roman pour résoudre l'affaire.
Accessoirement, l'auteur de la préface de mon roman n'est autre que... Paul Halter en personne, que je remercie ici pour son texte pertinent et engageant.
avatar
Inspecteur Hurst

Messages : 325
Date d'inscription : 01/03/2008
Localisation : Centre de la France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  Franck le Sam 25 Juil 2009 - 16:10

Merci pour cette longue réponse, M. Lacourbe, meme si elle est pessimiste.
Je n y connais rien au métier, mais je pense que de tels livres pourraient connaitre un petit succes si ils étaient convenablement promotionnés. Or, ce n est pas le cas. Il y eut certes un bel article dans le Figaro pour l anthologie de Roland Lacourbe chez Omnibus, mais je pense que de tels articles sont tres rares.
Idem pour la télévision : Paul Halter et Roland Lacourbe ont ils déja eu les honneurs de plateaux télé ? Difficile pour un livre de rencontrer le succes sans promotion !
Les libraires jouent un role tres important aussi : comment un livre peut-il se vendre si il n y a qu un exemplaire "caché" dans un immense rayonnage ...
Ce probleme que rencontre la littérature policiere classique, on le rencontre aussi pour la science-fiction, qui isparait petit a petit au profit de la "fantasy" ; idem pour literature populaire de genre comme le roman d espionnage, de guerre, les westerns, ... Seule compte la littérature blanche, c est a dire celle qui n a rien a raconter !!
Club des amateurs ; je suis bien évidemment partant , il faut pour cela trouver un "leader" parmis notre petite communauté.

Franck

Messages : 91
Date d'inscription : 25/07/2008
Age : 49
Localisation : Troyes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

intervention de Roland Lacourbe

Message  renato le Dim 11 Oct 2009 - 21:32

Bonsoir
Cela faisait un bon moment que je ne venais plus sur ce forum, j'ai même oublié mon mot de passe ! et j'ai dû me reinscrire ! C'est un mail d'Hélène qui m'a appris que Roland Lacourbe était intervenu. J'avais hâte de le lire. Oui les meurtres impossibles n'intéressent plus les éditeurs, il n'y a que le noir, le noir, le noir. Et pour nous, amateurs de MECC, l'horizon est vraiment très noir et c'est très triste.
Le mail de R. Lacourbe nous met l'eau à la bouche avec tous ces titres qui nous font rêver. Dommage que mon anglais ne soit pas suffisant pour les lire en V.O. J'ai bien peur que ce soit le seule solution pour en prendre connaissance, car je n'ai pas l'impression que le roman d'énigme redeviene à la mode de si tôt. C'est devenu ringard. Maintenant il faut des tueurs en série, des meurtres sanglants...Triste, triste.
Question à Inspecteur Hurst : dans quelle revue doit sortir votre nouvelle ? Ce n'est pas indiqué dans vos mails.
Un Club des Amis du Crime Impossible : j'adhère bien sûr ! Combien serions nous dans ce club ? Serions-nous assez nombreux pour créer une petite maison d'édition consacrée au genre qui nous intéresse ? Faire de l'auto édition, est-ce possible ?
R.B.

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  Inspecteur Hurst le Mer 14 Oct 2009 - 21:47

La revue où va paraître ma nouvelle est celle des éditions La Bouinotte, basées dans l'Indre, qui éditent essentiellement des livres régionaux, et qui tentent leur chance avec du policier, ma nouvelle, dans un premier temps, et mon roman, qui doit donc paraître durant les premiers mois de 2010. La Bouinotte diffuse en direct sur l'Indre et le Cher, après, si certains d'entre vous sont intéressés, je peux voir comment procéder pour que vous puissiez vous procurer la revue (par le Net, c'est peut-être possible).

Pour ce qui est d'un Club, je le redis, je serais bien tenté, ma contribution rédactionnelle serait acquise... mais j'ai un gros problème avec tout ce qui est démarches, postes administratifs (secrétaire, trésorier, etc...). Je m'occupe en parallèle d'une association de cinéma, et ça prend également du temps....
avatar
Inspecteur Hurst

Messages : 325
Date d'inscription : 01/03/2008
Localisation : Centre de la France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  carterdickson le Jeu 15 Oct 2009 - 12:00

D'abord bonjour à René (des bons jours de Rompol où nous avons eu quelques discussions intéressantes sur les MCC...)
@Inspecteur Hurst, je suis intéressé par l'achat de vos nouvelles et roman. Tenez-moi au courant.
En ce qui concerne le club, on pourrait imaginer un système semblable à que ce qui existe dans la chanson: une espèce de "cotisation" populaire afin de rassembler l'argent nécessaire à une édition dont les membres donateurs seraient aussi les "actionnaires". Je ne connais pas bien le principe mais je pensais à la chanson "Toi + moi" de Grégoire...
A voir et à compléter par quelqu'un de plus compétent.


Dernière édition par Carterdickson le Sam 17 Oct 2009 - 8:05, édité 1 fois
avatar
carterdickson

Messages : 237
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

intervention de Roland Lacourbe

Message  renato le Jeu 15 Oct 2009 - 22:19

Bonsoir CarterDickson
Donc on se "connaît" depuis RomPol ? Sous un autre nom alors ! On se recontacte ?
Mon mail : rberano at yahoo point fr
Je reviens au problème d'éditer les romans cités par Roland Lacourbe.
1ère question : combien coûte un traducteur ? Je peux me renseigner. Mais Roland Lacourbe doit savoir ça, s'il écoute...
2° question : combien pour l'auteur ? Idem.
3° question : imprimer X bouquins combien ça coute ? Demander aux "petits" éditeurs comme Rivière Blanche ou éditions Malpertuis.
Ayant chiffré tout ça, faudrait voir combien de personnes seraient intéressées...sondage via les forums polars...et on pourrait avoir une idée de combien ça coûterait pas personne pour voir si c'est un projet viable.
R.B.

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Club des Amis... auto édition ?

Message  renato le Ven 16 Oct 2009 - 21:00

Je réponds à mon mail d'hier : Si le Club des Amis des Crimes Impossibles voit le jour, et s'il envisage de rééditer des livres, combien cela coûterait ? J'ai contacté Rivièreblanche, voici la réponse :

Tu peux obtenir des devis en allant sur imprimermonlivre.com par exemple; grosso modo un livre de 200 pages tiré à, disons, 80 exemplaires devrait coûter dans les 500 euros (soit environ 6,25 e par ex.) Voila ton investissement. Tu peux faire ça en tant que particulier; je doute que quiconque ira te chercher des noises... Ou sous la forme d'une Association 1901 peut être?

Voilà, voilà, voilà...Des volontaires pour se lancer dans l'aventure ?

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  carterdickson le Sam 17 Oct 2009 - 8:04

Bravo, René pour la rapidité de tes recherches et les informations obtenues.
Le coût me semble raisonnable et je suis "partant".
avatar
carterdickson

Messages : 237
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le club des amis des crimes impossibles

Message  renato le Sam 17 Oct 2009 - 8:26

CarterDickson, Renato : voilà deux futurs membres...c'est déjà un début ! Qui d'autre ?
Avant de lancer des appels sur rompol qui existe toujours même si personne n'y cause ou d'autres forums ou d'autres sites, faudrait voir ici combien seraient tentés...et faudrait aussi contacter Roland Lacourbe, car le prix donné pour imprimer une centaine de bouquins, ne tient pas compte des droits d'auteur...par exemple si on réédite des introuvables français pour commencer : Vindry, Letailleur, Lanteaume : faut trouver les ayants droits...et faudrait les rémunérer...Il n'y a qu'un qui s'y connaît pour mener à bien cette tâche...Qui sait comment le contacter ? c'est une personnalité connue, il pourrait rassembler, mais lui aussi est-il prêt à se lancer dans cette aventure ? Enfin est-ce que ce club reste la seule et dernière solution pour arriver à lire les livres qui nous plaisent ? Les introuvables français on peut parfois en trouver d'occasion avec de la chance...
Renato qui s'interroge...

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  johnwatson le Sam 17 Oct 2009 - 14:35

Il n'y a pas en effet d'introuvables, même les Vindry, "la 13ème balle" de Lanteaume. Les plus difficiles à trouver sont certains Fauchet.
Au bout de combien de temps un bouquin tombe-t-il dans le domaine public Question
avatar
johnwatson

Messages : 213
Date d'inscription : 30/05/2008
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  renato le Sam 17 Oct 2009 - 16:57

Au bout de combien de temps un bouquin tombe-t-il dans le domaine public Question[/quote]

Avant c'était 50 ans après la mort de l'auteur, il me semble que c'est passé à 70 ans. Faudrait interroger google qui sait tout Surprised)

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  johnwatson le Sam 17 Oct 2009 - 20:40

Après vérification, c'est bien 70 ans après la mort de l'auteur, donc auteur mort au plus tard en 1939 Exclamation
avatar
johnwatson

Messages : 213
Date d'inscription : 30/05/2008
Localisation : Rhône

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

les éditions CACI

Message  renato le Lun 19 Oct 2009 - 8:24

johnwatson a écrit:Après vérification, c'est bien 70 ans après la mort de l'auteur, donc auteur mort au plus tard en 1939 Exclamation

Ce qui laisse combien de livres de Crim.Imp. introuvables ou jamais réédités dans le domaine public ? Pas des masses je suppose ? Des titres ?
Pour en revenir à notre maison d'édition, voici ce qu'ajoute RivièreBlanche :

Je pense qu'avec 300 euros vous pouvez commencer la publication d'un livre, et avec quelques ventes fermes au départ, vous rentabilisez et vous ne perdez pas de l'argent, ce qui est le plus important pour commencer et ensuite vous avez un peu de trésorerie pour le suivant. C'est comme cela que nous avons commencé avec la Rivière Blanche. Par contre c'est du boulot, je pense 1/2 h par jour en moyenne à la poste. Sans parler de tenir les comptes, de faire la promo. Mais c'est jouable. Et c'est mieux de commencer par des français, après voir les étrangers.

Si nous ne sommes qu'une dizaine à nous lancer dans l'aventure cela fait un investissement raisonnable...D'autres volontaires ?

renato

Messages : 401
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  hélène le Mar 20 Oct 2009 - 19:08

Oui, René, je trouve le projet fantastique mais j'aurai bien aimé savoir quelle était l'idée du grand merlini quand il a évoqué la constitution de ce club; à quoi pensait-il ?

Ensuite, je n'ai rien contre la création d'une maison d'édition mais c'est un boulot immense, ingrat et ce n'est pas la recherche de textes qui est le plus difficile, c'est la diffusion; vendre les bouquins, cela peut se faire via un site (qu'il faut suivre tous les jours), c'est vrai; et puis il y a la question des droits d'auteur, le domaine public c'est lorsqu'il n'y a pas d'ayants droits ? (je pose la question).
Peut-on récupérer le droit de publication d'un auteur déjà publié ?

je me demandais aussi s'il n'était pas intéressant de servir d'antenne au Ellery Queen magazine, toujours publié autre-atlantique (peut-être va-t-on me répondre que le magazine a arrêté sa parution en France faute de lecteurs, comme c'est le cas de beaucoup de revues).

Pour conclure, pourquoi pas, mais il faut un volontaire pour tenir les comptes, le site, les ventes,etc.

Désolée de ne pas être intervenue plutôt, même côté compte-rendu de lectures; après avoir lu pas mal de Mecc cet été, j'ai fait un break après "l'oracle empoisonné", roman effectivement très original, pas dans le crime lui-même mais plutôt le contexte, mais qui ne m'a pas enthousiasmée.

hélène
Admin

Messages : 461
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Intervention exceptionnelle de ROLAND LACOURBE

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum