Ma nouvelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ma nouvelle

Message  patrick_o le Dim 16 Oct 2011 - 15:53

Le lieu? Une église. Pendant la Messe, un prêtre meurt à cause d’une injection de cyanure. Mais il y a un petit problème… personne ne l’a pas approché! Il y a plusieurs suspects—presque personne aimait ce prêtre—mais où était l’opportunité?

C’est l’intrigue de ma nouvelle (en anglais, je l’avoue), complété il y a quelques minutes. Si vous êtes intéressés, envoyez un message privé et je peux vous l’envoyer avec un e-mail (il y a un plan aussi, c’est pourquoi je dois l’envoyer comme un document Microsoft Word).

Je suis mon propre critique le plus sévère; je trouve mon style un peu affreux. Mais j’aime beaucoup le crime impossible en question. Alors, je vous fais défi : comment était le prêtre tué? Tous les indices sont dans la nouvelle. Smile

Patrick
avatar
patrick_o

Messages : 152
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur http://sur-lieux-du-crime.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma nouvelle

Message  hélène le Dim 16 Oct 2011 - 18:59

Je marche, même en anglais; Le MP est en route

hélène
Admin

Messages : 460
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma nouvelle

Message  Gregory le Dim 16 Oct 2011 - 21:17


Smile J'ai bien aimé la nouvelle, une variante originale d'une solution classique et une bonne exploitation d'un fait scientifiquement établi. Le texte est un peu court et la réussite du plan de l'assassin un peu incertaine, mais c'est un bon petit mystère (de plus, le plan est appréciable même si absolument pas nécessaire à la compréhension de l'énigme). Bravo pour ce premier essai prometteur.

Spoiler:
Initialement, j'ai envisagé la possibilité de l'utilisation d'un retardateur pour l'action du poison (par exemple, une substance nocive contenue dans un dragée) mais vu qu'il s'agissait d'une injection, ce n'était plus valide. L'identité du coupable m'est alors apparue probable, ainsi que le principe de l'inoculation postérieure à la chute du prêtre. Mais je n'avais pas deviné la cause exacte de son malaise ainsi que l'indice précis permettant de confondre le coupable (qui est le point fort de la nouvelle). Le plan était ingénieux, même si un élément m'a paru un peu hasardeux: le coupable ne pouvait être absolument certain que le prêtre allait s'évanouir durant la messe (malgré des conditions rendues propices).
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma nouvelle

Message  patrick_o le Dim 16 Oct 2011 - 21:33

Merci pour la critique, Gregory!

Spoiler:
Vous avez bien raison: l’assassin était chanceux. Mais si le prêtre s’évanouit, le crime impossible est créé, le coupable aura un alibi « solide », etc. – le « crime parfait » dans quelque sens. Si le prêtre ne s’évanouit pas, l’assassin frappera un autre temps. Il ne court pas grand risque de découverte si cet « accident » ne passe pas comme il l’espère. C’est pourquoi je pensais que cet élément de chance dans le crime était justifiable.

Patrick
avatar
patrick_o

Messages : 152
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur http://sur-lieux-du-crime.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma nouvelle

Message  Mister Y le Lun 17 Oct 2011 - 21:14

En effet. Pas mal pour une premiere nouvelle. Il y a matiere a amelioration (quelques formulations ainsi que des concordances de temps suspectes a corriger par-ci par-la) mais le fond de l'intrigue est solide. J'ignorais completement le fait scientifiquement etabli que mentionne Gregory (comme quoi on en apprend tous les jours Very Happy), mais il n'est pas necessaire a la resolution de l'enigme ce qui est appreciable.

J'ignore si c'est effectivement le cas mais j'ai eu l'impression qu'il y avait beaucoup d'elements autobiographiques dans cette nouvelle. Cela a rendu la lecture assez amusante...

Spoiler:

De mon cote, ma premiere idee a ete une injection au moyen d'une flechette. Cela peut paraitre assez exotique voire demode, mais vu qu'on ignore tout de l'emplacement de la piqure, ce n'est pas impossible meme si c'est un peu hasardeux. Une fois cette hypothese ecartee, mes soupcons se sont tournes vers le bon coupable car c'etait le seul a avoir senti l'odeur de cyanure. Meme si j'ignorais que cette capacite etait genetique, ce comportement en lui-meme m'a paru vraiment suspect, un peu comme s'il voulait attirer l'attention sur le fait qu'il s'agissait d'un meurtre et se menager une opportunite (ce qui etait le but d'ailleurs). Le moyen utilise pour l'injection devenait alors evident. En revanche, meme si j'avais compris l'utilite de la destruction des aubes, je n'avais pas saisi le rapport avec l'evanouissement.

Mister Y

Messages : 278
Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : Londres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma nouvelle

Message  hélène le Dim 23 Oct 2011 - 13:44

J'ai mis un peu de temps à répondre (point d'anglais à vérifier); j'avais trouvé le "quand" mais pas le moyen (j'étais sur le même modus que mister Y). Mais je n'avais pas fait le lien entre tous les indices jetés ça et là dans la nouvelle.
Je ai trouvé l'histoire bien menée; il y a un ton; une bonne conduite narrative; je rejoins l'appréciation de Grégory (une part de chance mais un bon mystère) et il faudrait nous en faire d'autres. Patrick, avez-vous tenté une publication auprès d'EQMM ?

hélène
Admin

Messages : 460
Date d'inscription : 31/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma nouvelle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum