The Murder Stone par Louise Penny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Murder Stone par Louise Penny

Message  Gregory le Lun 24 Oct 2011 - 18:27





J'ai découvert ce roman (et cette auteure canadienne) en lisant le blog en anglais de patrick_o il y a quelques mois, dont l'article correspondant m'a donné envie de le lire. Connu également sous le titre A Rule Against Murder, il s'agit d'une enquête de l'inspecteur
Armand Gamache, personnage récurrent de l'auteur.
Un aperçu rapide de l'intrigue: Armand et son épouse Reine-Marie passent leurs vacances d' été dans un lieu reculé, au cœur d'une nature sauvage, le manoir Bellechasse. La bâtisse, construite des siècles auparavant par les coureurs des bois pour servir de pavillon de chasse, est située aux abords d'un lac idyllique. Ils rencontrent sur place les membres de la famille Finney, réunis pour honorer la mémoire du patriarche décédé, une statue le représentant devant être déposée sur un piédestal aux abords du manoir. L'ambiance au sein de cette fratrie est franchement malsaine, marquée par la rancœur et l'échange de répliques acerbes. Peu après l'inauguration du mémorial, lors d'un violent orage, le corps disloqué de Julia, l'une des filles de la famille, est retrouvé écrasé par la statue. Or, la masse de la sculpture semble rendre son basculement impossible et, de plus, aucune marque n'est visible sur le piédestal comme si la statue n'avait jamais été mise là.
S'ensuit une enquête à la fois auprès des Finney et du personnel du manoir, où nombre de secrets enfouis seront révélés.





La photo ci-dessus est une vue de Hovey Manor, qui inspira à l'auteur le décor du roman. Ce que j'ai particulièrement apprécié, c'est l'authenticité qui se dégage du récit. Bien qu'écrit par une canadienne anglophone, l'histoire se déroule au Québec et présente certains aspects de la culture francophone, comme le pudding chômeur au sirop d'érable. Également, la nature de la région est décrite avec un luxe de détails: on découvrira par exemple l'oiseau "O Canada" dont le chant évoque l'hymne national.
L'ambiance viciée qui règne entre les membres de la famille Finney tranche nettement avec le cadre bucolique du roman. En décrivant avec minutie une famille dysfonctionnelle, marquée par les séquelles de différends et de malentendus prenant leurs racines dans un passé lointain, le livre s'avère très psychologique, n'hésitant pas parfois à s'appesantir sur les sentiments des différents personnages (ce qui le rend par moments un peu fastidieux). Néanmoins, l'étude comportementale des Finney est faite avec finesse et sonne juste.
Les autres personnages sont dépeints de façon plus sommaire, à part le couple Gamache et l'inspecteur Beauvoir, qui seconde Armand, individu caustique dont l'humour apporte une touche de légèreté bienvenue.
L'autre attrait du roman est bien sûr le crime impossible, dont le gimmick fait preuve d'originalité, les indices pour le découvrir étant soigneusement incorporés au récit. L'identité du coupable fut pour moi une surprise, mais là encore des indices, bien cachés, étaient fournis. Ma seule réserve concerne le mobile du crime, que j'ai trouvé un peu inconsistant (à moins d'envisager un déséquilibre psychique).

Au final, un roman atmosphérique avec une énigme assez inventive, qui comporte certes des longueurs (les longs développements explorant la psychologie des suspects pouvant lasser certains lecteurs), mais l'ensemble, une fois la lecture terminée, constitue certainement une intrigue satisfaisante.




Dernière édition par Gregory le Ven 28 Oct 2011 - 11:41, édité 1 fois
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Murder Stone par Louise Penny

Message  patrick_o le Jeu 27 Oct 2011 - 14:12

Vous êtes la deuxième personne récemment qui a lu ce livre après lisant mon blog. Pour ma part, je l’ai trouvé excellent sur tous les fronts. Vous avez remarqué l’authenticité du livre, sur lequel je suis d’accord. Le crime impossible est excellent, et j’ai trouvé le coupable une surprise complète. Mais je pense que le mobile était excellent, et quand j’ai appris QUI était le coupable, tous les réponses me sont venus tout de suite : le mobile, la méthode, etc. C’est un peu plus réussi, je pense, que l’autre crime impossible de Louise Penny dans « Dead Cold ».

Patrick
avatar
patrick_o

Messages : 152
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur http://sur-lieux-du-crime.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Murder Stone par Louise Penny

Message  Gregory le Jeu 27 Oct 2011 - 17:31

Spoiler:
Ce qui m'a un peu gêné à propos du mobile, c'est que Julia est en fait une victime de substitution pour le meurtrier. Pouvait-il lui vouer une telle haine alors qu'elle n'est pas directement responsable des déboires de sa famille?

Mais à part ce point précis, le roman m'a paru sans reproche notable et je pense lires d'autres ouvrages de Louise Penny dans l'avenir (peut-être les deux derniers, même s'il n'y a pas de crime impossible).
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Murder Stone par Louise Penny

Message  patrick_o le Ven 28 Oct 2011 - 0:05

Spoiler:
Je pense que, dans ce cas, c’est acceptable. Le meurtrier est sous beaucoup de pression récemment (comme on le témoigne avec les scènes avec les jeunes employés) et ses nerfs ne sont pas dans un bon état. Dans son état, il décide de tuer parce qu’il ne voit pas aucune autre chance pour se venger dans le futur. Essentiellement, son équilibre mentale n’est plus correct et on peut le voir pour nous-même, et c’est pourquoi je pense que le mobile était acceptable et je le défendrai.


Dernière édition par patrick_o le Ven 28 Oct 2011 - 16:30, édité 1 fois
avatar
patrick_o

Messages : 152
Date d'inscription : 31/05/2011
Age : 24
Localisation : Canada

Voir le profil de l'utilisateur http://sur-lieux-du-crime.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Murder Stone par Louise Penny

Message  Gregory le Ven 28 Oct 2011 - 11:14


Vu sous cet angle, je suis d'accord.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Murder Stone par Louise Penny

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum