Assassinat dans la rue Saint-Séverin (par bouffanges, 2013)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Assassinat dans la rue Saint-Séverin (par bouffanges, 2013)

Message  Gregory le Ven 28 Juin 2013 - 13:45


Une nouvelle parue dernièrement (mars 2013) , que l'on peut télécharger sur Amazon.
L'action se situe à Paris, en 1889, lors de l'Exposition Universelle. En visitant la Galerie des Machines (édifice monumental démoli en 1909 dont l'architecture ressemblait à celle du Grand Palais),Jens Ungbarn, artiste qui prit part au Salon des Refusés en 1884, rencontre un ami commissaire de police qui l'informe d'un meurtre venant d'être commis rue Saint-Séverin: un musicien mort par balle dans son boudoir, au milieu de ses instruments de musique, l'unique issue étant fermée au moyen d'une serrure spéciale brevetée dont la clé est impossible à dupliquer. Le mystère attise la curiosité du peintre qui trouvera la solution du problème en s'aidant de ses propres croquis.

Une bonne surprise que cette courte nouvelle. Deux solutions sont présentées, la seconde (la bonne) étant de loin la plus intéressante. La méthode employée par l'assassin est ingénieuse et assez originale, même si une part de chance non négligeable entre en compte dans la réussite du plan criminel.
On espère que l'auteur nous gratifiera d'autres enquêtes de Jens Ungbarn, car le personnage et son époque ne manquent pas d'intérêt.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 678
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Assassinat dans la rue Saint-Séverin (par bouffanges, 2013)

Message  meurdesoif le Lun 20 Juil 2015 - 12:20

Je ne partage pas vraiment ton enthousiasme, surtout en ce qui concerne la solution, qui non seulement me paraît en effet hasardeuse, mais en plus me fait penser à certains romans feuilletonnants populaires très datés et un peu poussiéreux; j'ai même en tête une couverture reproduite dans les 1001 CC avec l'heureux effet de spoiler la solution et donc rendre dispensable la lecture de l'ouvrage, jugée pénible par les auteurs.

Je suis cependant loin de conseiller de passer son chemin pour cette nouvelle, plutôt bien écrite même si un peu "téléphonée", d'autant que sa brièveté et son prix modique (moins d'1 euro) n'ont rien de décourageant. Alors soyez curieux et faites-vous votre opinion !

meurdesoif

Messages : 150
Date d'inscription : 15/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum