The magic bullet de Larry Millett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The magic bullet de Larry Millett

Message  Gregory le Ven 17 Juin 2011 - 19:24





Larry Millett, journaliste et historien de l'architecture américain est aussi auteur de quelques romans mettant en scène le détective Shadwell Rafferty, également tenancier d'un saloon et ami de Sherlock Holmes qu'il consulte à l'occasion à propos des mystères qu'il cherche à élucider.
Ses enquêtes se déroulent à St. Paul, l'une des "twin cities" du Minnesota avec Minneapolis, précisément où demeure le romancier.
L'affaire relatée ici se déroule en octobre 1917, peu après l'entrée en guerre des Etats-Unis voulue par le président Woodrow Wilson. Un tycoon des milieux financiers, Artemus Dodge, est retrouvé assassiné d'une balle dans la tête dans ses appartements situés au dernier étage de la plus haute tour de la ville, une véritable forteresse aux issues blindées scellées hermétiquement. Les soupçons se portent sur les milieux contestaires, anarchistes et agitateurs d'extrême gauche, en pleine ébullition car opposés à la politique va-t-en-guerre du gouvernement et aux efforts demandés aux classes modestes pour faire face au conflit mondial. Egalement, les collaborateurs et la famille du défunt sont suspectés, chacun ayant à cacher quelques turpitudes, allant de l'infidélité au détournement de fonds.

Le climat de l'époque est bien rendu, avec ses troubles sociaux (grèves des conducteurs de trolleys, émeutes sporadiques), la montée du sentiment anti-germanique et la persistence d'inégalités criantes entre les nantis et le peuple. On suivra dans le roman les exploits de l'ennemi public numéro un, l'anarchiste insaisissable Berthelson, qui commet divers attentats, des attaques contre les policiers et même un enlèvement avec demande de rançon, et est supposé avoir été impliqué dans le meurtre.
Egalement, le récit évoque la mise en place d'une commission de sécurité publique dotée de pouvoirs étendus qui, sous couvert de renforcer le soutien à l'effort de guerre, adopte des mesures drastiques de surveillance de la population (par exemple, en restreignant les heures d'ouverture des débits de boisson) avec à sa tête un chef autoritaire et tyrannique.

La particularité de l'ouvrage est de présenter un interlude où Holmes et Watson, consultés par Rafferty lors d'échanges de télégrammes, se penchent sur le crime impossible. Holmes ne tarde pas à entrevoir la solution, et fournit au lecteur quelques indices déterminants de manière allusive. A part quelques rares passages, Sherlock est absent de l'enquête.
Autre particularité, l'auteur a disséminé dans les différents chapitres quelques références à des oeuvres de Carr, intégrant au texte quelques titres et noms de personnages "carriens" que les amateurs n'auront aucun mal à identifier.

Concernant le problème de chambre close, on a droit à deux solutions, l'une proposée par un inspecteur de police, éternel antagoniste du détective (solution qui sera bien sûr invalidée), l'autre étant l'élucidation finale de Rafferty. Cette solution est solidement argumentée, le plan rigoureusement planifié. Le modus operandi est une variante ingénieuse d'une méthode employée dans un fameux roman de Carr, que je ne citerai pas pour ne pas trop en dire. J'ai trouvé aussi qu'il y avait une parenté, certes plus lointaine, avec La mort vous invite, de Paul Halter. J'avoue que l'identité du coupable principal ne m'a pas surpris, cependant il est difficile d'anticiper le gimmick avec exactitude car des éléments déterminants ne sont fournis que très tardivement (même si un lecteur connaissant bien le genre peut subodorer grosso modo le "comment").
A noter pour finir que l'auteur semble vouloir achever la série des aventures de Rafferty, car il annonce dans l'épilogue la mort prochaine du détective lors d'une ultime enquête.

Dans l'ensemble, on a une énigme de bonne facture même si finalement elle innove peu. Le roman est très prenant du fait des nombreux rebondissements, alternant détection classique et action trépidante. Le style est enlevé et plutôt efficace. Pas de bouleversement du genre, mais une contribution d'un niveau honorable. On espère en tout cas qu'une traduction française du livre ou d'autres volumes des investigations conjointes de Holmes et Rafferty verra le jour.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The magic bullet de Larry Millett

Message  carterdickson le Sam 18 Juin 2011 - 9:20

Critique instructive et de "haut vol"...

Pour ma part, je n'ai toujours pas débuté la lecture de mon exemplaire...(Je suis plongé dans "Le projet Bleiberg").
avatar
carterdickson

Messages : 236
Date d'inscription : 10/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The magic bullet de Larry Millett

Message  Gregory le Sam 18 Juin 2011 - 19:30

J'ajoute un lien vers une page à propos de cette commission de sécurité publique décrite dans le roman et de son instrumentalisation politique afin de mettre à mal les libertés civiques:
http://news.minnesota.publicradio.org/features/2005/07/04_olsond_safety/

Carterdickson, j'avais repéré en librairie Le projet Bleiberg.Pourrais-tu en dire quelques mots une fois terminé ?(peut-être dans la section "dernières lectures", délaissée ces derniers temps). Ce roman m'intéresse, mais les avis lus sur le net sont contradictoires.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The magic bullet de Larry Millett

Message  renato le Lun 20 Juin 2011 - 22:04

J'ai lu ce projet Bleiberg à cause de certaines très bonnes critiques et j'ai été plutôt déçu. Je m'attendais à mieux. La présentation chez l'éditeur est géniale, pas le livre ! Ça se laisse lire, mais la fin est assez invraisemblable, du genre certaines séries B où le héros arrive dans le repaire des méchants et tue tout le monde. J'exagère mais à peine !

renato

Messages : 400
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The magic bullet de Larry Millett

Message  Gregory le Mar 21 Juin 2011 - 10:59

Bon d'accord, sans doute encore un coup marketing ...Dans le genre, je poursuivrai donc plutôt ma lecture des romans de Philip Kerr.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The magic bullet de Larry Millett

Message  renato le Mar 21 Juin 2011 - 20:47

Je ne sais pas si c'est un coup marketing, peut-être que certains ont vraiment aimé, moi pas vraiment. Je suis curieux d'avoir l'avis de Carter Dickson.
A propos de Harry Dickson quelqu'un a-t-il lu les fascicules publiés par le carnoplaste ? C'est ici :
http://www.lecarnoplaste.fr/index.php?page=harrydickson
Je ne sais pas si on en a déjà parlé ici. Il n'y a pas de CCCI (ouvrons un parenthèse : chambre close et crimes impossibles = CCCI = C3I, c'est-y pas joli comme sigle ? fermons la parenthèse) ça m'a l'air complètement loufoque, j'hésite à acheter, ce que j'aime c'est la présentation sous forme de fascicules comme les vrais Harry Diskson.

renato

Messages : 400
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The magic bullet de Larry Millett

Message  Mister Y le Mer 22 Juin 2011 - 21:47

@ Renato :

Jamais entendu parler du projet Bleiberg. En meme temps, la presentation de l'editeur sur Amazon France ne me donne pas vraiment envie : "Venue des heures les plus sombres de l’Histoire, une terrible machination se met en branle, menaçant l’humanité tout entière.". Ca fait vraiment tres cliche...

Jamais lu les fascicules Harry Dickson non plus. En fait, avant de voir le lien vers le site du carnoplaste deja mentionne dans une autre ancienne discussion, je dois avouer que je n'avais meme jamais entendu parler de Harry Dickson ni de Jean Ray. Je suis ne trop tard pour avoir connu ca... Depuis j'ai commence a soigner mon ignorance puisque j'ai lu ce livre il y a 2-3 semaines. Lecture sympa. Cela represente un changement interessant de lire des histoires dont on ignore jusqu'a la fin si elles ont une explication rationnelle ou pas.

Pour en revenir aux fascicules, ils ont plutot l'air de s'adresser a ceux qui ont deja ceux sortis dans les annees 30. Il faut voir si les nouveaux correspondent a de nouvelles enquetes ou s'il s'agit "juste" de la traduction des fascicules originaux jamais parus en France. J'ai lu sur Internet que les enquetes originales d'Harry Dickson etaient loin d'etre memorables avant d'etre traduites reecrites par Jean Ray.

@ Gregory :

Petite question a propos de Philip Kerr : Quel genre de romans ecrit-il (detection, noir, autre...) ? Meme question pour Fred Vargas mentionnee dans une autre discussion.

Mister Y

Messages : 278
Date d'inscription : 19/03/2011
Localisation : Londres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The magic bullet de Larry Millett

Message  Gregory le Mer 22 Juin 2011 - 22:45

Le topic a bien dérivé mais c'est un peu ma faute...

Concernant Philip Kerr, j'ai lu la trilogie berlinoise, ce sont des romans policiers historiques situés dans l'Allemagne nazie pour les premiers volumes, et ensuite dans l'immédiat après guerre. On suit les enquêtes d'un détective privé, Bernie Gunther, dans le genre "dur à cuire" et doté d'un humour caustique. C'est bien documenté, particulièrement sur les structures du régime nazi et la vie des allemands à cette époque. Le volume le plus intéressant est le troisième, qui se déroule dans Berlin morcelé entre les différentes zones contrôlées par les forces alliées.
Dans l'ensemble, ces romans ne sont pas mal mais je dirai qu'ils ont été assez surestimés (les intrigues policières ne sont pas vraiment remarquables et les rebondissements parfois un peu faciles).

Quant à Fred Vargas, ses romans sont très littéraires, ce sont des polars métaphysiques avec parfois de bonnes énigmes et pas mal de déductions (particulièrement dans Sous les vents de Neptune), le commissaire Adamsberg étant un enquêteur un peu particulier, méditatif et intuitif. Son dernier livre vient de sortir (L'armée furieuse). J'aime assez ses romans, beaucoup moins ceux des auteurs qui cherchent à l'imiter (je ne citerai pas de noms).
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The magic bullet de Larry Millett

Message  renato le Ven 24 Juin 2011 - 14:04

Gregory a écrit:.

Quant à Fred Vargas, ses romans sont très littéraires, ce sont des polars métaphysiques avec parfois de bonnes énigmes et pas mal de déductions (particulièrement dans Sous les vents de Neptune), le commissaire Adamsberg étant un enquêteur un peu particulier, méditatif et intuitif. Son dernier livre vient de sortir (L'armée furieuse). J'aime assez ses romans, beaucoup moins ceux des auteurs qui cherchent à l'imiter (je ne citerai pas de noms).
OUI, des noms, des noms ! ça m'intéresse ! Non pas parce que j'aime Fred Vargas, juste pour satisfaire ma curiosité car je suis très curieux Very Happy Mais je me demande si on peut l'imiter car elle a un côté... comment dire...des personnages un peu étranges, un peu en marge, un peu farfelus...c'est cet aspect parfois peu réaliste que je n'aime pas trop chez elle, mais je n'ai lu que 2 ou 3 romans (l'homme aux cercles bleus, pars vite et revient tard et il m semble que c'est tout)

renato

Messages : 400
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The magic bullet de Larry Millett

Message  renato le Ven 24 Juin 2011 - 14:15

Mister Y a écrit:@ Renato :

Jamais entendu parler du projet Bleiberg. En meme temps, la presentation de l'editeur sur Amazon France ne me donne pas vraiment envie : "Venue des heures les plus sombres de l’Histoire, une terrible machination se met en branle, menaçant l’humanité tout entière.". Ca fait vraiment tres cliche...

Jamais lu les fascicules Harry Dickson non plus. En fait, avant de voir le lien vers le site du carnoplaste deja mentionne dans une autre ancienne discussion, je dois avouer que je n'avais meme jamais entendu parler de Harry Dickson ni de Jean Ray. Je suis ne trop tard pour avoir connu ca... Depuis j'ai commence a soigner mon ignorance puisque j'ai lu ce livre il y a 2-3 semaines. Lecture sympa. Cela represente un changement interessant de lire des histoires dont on ignore jusqu'a la fin si elles ont une explication rationnelle ou pas.

Pour en revenir aux fascicules, ils ont plutot l'air de s'adresser a ceux qui ont deja ceux sortis dans les annees 30. Il faut voir si les nouveaux correspondent a de nouvelles enquetes ou s'il s'agit "juste" de la traduction des fascicules originaux jamais parus en France. J'ai lu sur Internet que les enquetes originales d'Harry Dickson etaient loin d'etre memorables avant d'etre traduites reecrites par Jean Ray.
Pour le projet Bleiberg c'est cette bande annonce que j'avais trouvée très bien faite :
http://www.dailymotion.com/video/xeiqgs_le-projet-bleiberg_shortfilms

Concernant Le Carnoplaste ce sont de nouvelles aventures qui me paraissent très loufoques et très loin de celles écrites par jean Ray. En effet les premières aventures de H.Dickson n'étaient pas terribles, les éditions Lefranc en ont publiées quelques unes, puis Jean Ray est venu et, d'après la légende, au lieu de les traduire il en écrivait de nouvelles en s'inspirant de la couverture. J'en ai lu plusieurs, mais je n'ai jamais été un fan.




renato

Messages : 400
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The magic bullet de Larry Millett

Message  Gregory le Ven 24 Juin 2011 - 19:00

renato a écrit:
OUI, des noms, des noms ! ça m'intéresse !

Je veux bien citer un auteur en particulier: Antonin Varenne, toujours chez Viviane Hamy. J'ai vraiment eu l'impression en lisant Fakirs qu'il cherchait à retrouver le style des personnages de Vargas, et un peu sa qualité d'écriture, en vain. Le livre m'a semblé indigeste, d'autant
plus que le romancier semble se complaire dans les descriptions malsaines. Ce n'est que mon opinion, il a les faveurs de beaucoup
de critiques, les lecteurs sont quant à eux très partagés à son sujet.
avatar
Gregory
Admin

Messages : 688
Date d'inscription : 01/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: The magic bullet de Larry Millett

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum